La Manufacture Digitale : une agence de communication visuelle bilingue entendants / langue des signes

Ajouté le 13 mai 2019, par Florence Batisse-Pichet
La Manufacture Digitale : une agence de communication visuelle bilingue entendants / langue des signes

En employant majoritairement des personnes sourdes et malentendantes, Gabrielle Portnoï donne une vraie valeur ajoutée à l'activité de la Manufacture digitale.
La Manufacture Digitale est une agence de communication bilingue, français et langue des signes (LSF)
En employant majoritairement des personnes sourdes et malentendantes, Gabrielle Portnoï donne une vraie valeur ajoutée à l'activité de la Manufacture digitale. ©La Manufacture Digitale

Gabrielle Portnoï a créé en 2016 La Manufacture Digitale, une agence de communication visuelle adaptée. Son équipe de graphistes, motion designers et réalisateurs partage le talent ainsi qu’un signe bien particulier : être malentendant. Comme faire d’un fardeau, un atout. Explications.

Pourquoi un tel choix ?

Le milieu des sourds m’est familier. Mes deux parents sont sourds mais ma sœur et moi-même sommes entendantes. Ils font partie de la communauté des sourds signants. La Langue des Signes est donc notre langue maternelle. Même si notre entrée dans la langue française a été périlleuse, nous avons fait l’une et l’autre des études littéraires.

Quel a été votre parcours ?

J’ai fait des études de droit et je me destinais a priori vers le métier d’avocat, mais entretemps, je me passionne pour la musique. Puis lors de mes stages, je découvre l’entrepreneuriat. Un de mes projets est alors de créer une web TV bilingue pour les sourds. J’entreprends alors le master d’HEC en création d’entreprise. À 26 ans, avec ma sœur qui est comédienne, nous décidons de nous lancer : malgré des avancées avec France Télévisions puis Arte, le projet de web TV n’a pu aboutir faute de financement.

Comment réorientez-vous votre projet ?

L’une des raisons pour lesquelles nous avons voulu créer la web TV, est que les sourds ont des difficultés à comprendre les sous-titres. Nous avions pris la mesure du taux d’illettrisme : les nuances de la maîtrise du français écrit sont une difficulté. C’est alors qu’en 2012, on crée l’association « La parole aux Sourds » dans laquelle on forme des personnes sourdes, au moyen du e-learning, à des cours de perfectionnement du français écrit. Nous créons nos premiers modules en 2014.

Quel est le déclic à l’origine de La Manufacture digitale ?

C’est lors des castings pour la web TV que j’ai le déclic : sur 100 CV, je pouvais tous les garder. J’ai rencontré des personnes talentueuses - autodidactes ou diplômées - dans tous les métiers de la communication visuelle (monteur, réalisateur, graphistes, photographes). Je réalise que les sourds excellent dans le monde de l’image car ils pensent en images avec une aisance exceptionnelle. À partir de là, j’ai l’idée de créer une agence de communication visuelle.

Qu’est-ce qui vous a permis de créer votre agence ?

Je découvre en 2011, l’agrément aux entreprises adaptées, qui est l’obligation pour les entreprises d’embaucher 80% de personnes en situation de handicap. Or cela donne donc accès à des aides. Et dans le même temps, les entreprises qui n’atteignent pas le quota de 6% de personnes handicapées, peuvent confier leurs prestations à des entreprises adaptées et le déduire de leur quota. En 2016 : victoire ! Au bout d’un long processus, j’obtiens enfin l’agrément et je peux faire mes premières embauches.

Quels types de prestations proposez-vous ?

On est une agence de communication 360 degrés : au démarrage, nous étions positionnés sur la vidéo institutionnelle et le motion design, puis au fur et à mesure, nous nous sommes diversifiés avec des chartes graphiques, des sites Internet, de l’accessibilité numérique (pour des aveugles, des personnes atteintes de maladie de Parkinson…).

Quels sont vos clients ?

Nous avons environ 40% de demandes venant des missions handicap, mais 60% de nos clients appartiennent à des secteurs institutionnels. À titre d’exemple, on vient de réaliser une vidéo sur la violence faites aux femmes. Au départ, nous avons été contactés pour faire la traduction en Langue des Signes et au final, l’intégralité du projet de réalisation de la vidéo nous été confiée. Notre agence est encore de petite taille mais j’ai désormais l’ambition d’aller sur des appels d’offres. Audiens est d’ailleurs un client et un partenaire.

Les prochaines étapes de votre développement ?

L’idéal serait pour moi d’avoir un bras droit en charge de la relation client : une personne bilingue en Langue des Signes. Mon objectif est également de faire monter chacun de mes salariés en compétences, que ce soit pour faire les devis, établir les contacts directs avec le client par mail.

Combien d’acteurs êtes-vous sur le marché ?

Il existe 800 entreprises adaptées en France. Dans notre secteur, il n’y plus que notre agence qui soit spécialisée autour du recrutement des sourds et malentendants pour leur valeur ajoutée. Jusqu’à présent, les entreprises sous-traitaient surtout des prestations manuelles, voire administratives, sans faire le pari d’aller sur des prestations intellectuelles. Avec une agence de communication adaptée, une vraie étape est franchie. 

Votre ambition ?

J’aimerais monter en gamme sur le montant de mes prestations, comme d’autres agences, de façon à recruter et à grandir. On a créé une vraie expertise de qualité et j’aimerais pouvoir lever le doute sur nos compétences. Nous le valons bien ! Et qui sait, parvenir à financer et monter mon projet de web TV. Je viens d’ailleurs d’être approchée comme consultante pour un projet sur une grande chaîne…

Gabrielle Portnoï

Le 3 juillet dernier avait lieu la remise de prix des Étoiles de l’Audiovisuel, un événement qui récompense des acteurs clés du secteur audiovisuel français.
À cette occasion Audiens dans le cadre de La Mission Handicap de la Production Audiovisuelle a décerné le Prix Handicap sur le thème « travailler ensemble dans la culture » à Gabrielle Portnoï. Ce prix vient récompenser l’ensemble du travail réalisé par la Manufacture Digitale.
 

Pour en savoir plus : La Manufacture Digitale
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
La Covid-19 circule en France. Même maitrisé, le nombre de foyers augmente un peu...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
25 juin
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Cotisations sociales et COVID-19
25 juin - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?