Charge mentale des aidants : détecter et éviter la surcharge

Ajouté le 02 oct. 2020, par Alexandre Faure
Charge mentale des aidants : détecter et éviter la surcharge

La charge mentale de l’aidant représente la charge cognitive et invisible que provoque l’organisation de tout ce qui se situe dans la sphère domestique pour soutenir l’aidé.
La charge mentale de l’aidant représente la charge cognitive et invisible que provoque l’organisation de tout ce qui se situe dans la sphère domestique pour soutenir l’aidé.
La charge mentale de l’aidant représente la charge cognitive et invisible que provoque l’organisation de tout ce qui se situe dans la sphère domestique pour soutenir l’aidé. ©VioletaStoimenova

Suite à la première partie du dossier sur le phénomène des aidants et leur charge mentale, voici des pistes pour mieux vivre cette situation caractérisée par la solitude et l’inconnu. Après avoir apporté détails et précisions autour du phénomène, ce deuxième chapitre s’attèle à comprendre et appréhender de manière concrète les différentes situations à risque d’un aidant familial, à anticiper et prévenir les écueils.

Détecter et reconnaître sa charge

La première étape d’une stratégie efficace de reconquête de soi, de sa liberté et de son efficacité auprès de la personne dépendante aidée, consiste à reconnaître — dans tous les sens du terme ; identifier et accepter — son fardeau. S’avouer que la charge pèse. Mesurer l’ampleur de cette charge.
À cet effet, un test dit Échelle de Zarit ou Inventaire du Fardeau sert à évaluer la charge émotionnelle, physique et financière que représente, pour un aidant, la prise en charge d’une personne en perte d’autonomie.

Chaque question aborde un aspect de la relation d’un aidant vis-à-vis de son proche aidé.
Le questionnaire tient compte des impressions et sentiments les plus fréquemment ressentis par l’aidant, associés aux soins prodigués à la personne, à son état de santé, au sens des responsabilités, ou encore aux relations avec les autres membres de la famille.
Idéalement, l’évaluation se fait régulièrement. En effet, l’intérêt ne repose pas uniquement sur le score à un instant T, mais aussi dans le temps. Un score important dès la première utilisation de l’échelle de Zarit, ou ayant fortement augmenté entre deux passages du test, permet de mettre en évidence que le fardeau ressenti par l’aidant est devenu trop important et qu’il devrait prendre du répit.

Les spécialistes recommandent de réaliser le test en lien avec un spécialiste, seul capable d’en faire une lecture appropriée et d’en tirer des conclusions adaptées. Trouver du soutien auprès d’une plateforme d’écoute et de conseil reste une bonne initiative.

Les bonnes stratégies d’évitement ou de reconquête

Passé cette première étape d’autoreconnaissance de son état de proche aidant et d’évaluation de sa propre charge, la bonne stratégie pour ne pas rompre sous son poids s’articule en trois points :

  1. Demander de l’aide et partager les tâches
  2. Prendre du répit 
  3. Prioriser

Ainsi, l’aidant qui a besoin de soutien peut solliciter l’intervention d’une aide à domicile pour lui venir en aide régulièrement et le soulager sur des activités précises. Il existe désormais un large panel de mesures d’aide et d’accompagnement des aidants comme le congé de proche aidant, ou le droit au répit. 
Depuis quelques années, l’accueil temporaire est en plein développement, en particulier grâce au plan Alzheimer 2008-2012 qui a prévu de créer 5 600 places d’hébergement temporaire et 11 000 places d’accueil de jour. 
Pour souffler un peu et jouir de son droit au répit, l’aidant peut recourir à des dispositifs variés :

  • L’accueil du jour prenant en charge à la journée ou demi-journée les personnes âgées.
  • L’accueil de nuit se chargeant de la personne à temps partiel, notamment du dîner au petit-déjeuner, dans une maison spécialisée.
  • L’hébergement temporaire qui accueille l’aidé pendant plusieurs semaines, permettant aux aidants de s’octroyer des vacances.
  • Les familles d’accueil acceptant de s’occuper d’une personne âgée dans leur domicile durant quelque temps contre une rémunération.
  • Le baluchonnage où un baluchonneur remplace de jour et de nuit l’aidant durant son absence au domicile.
  • Les séjours vacances proposés aux personnes vivant avec les personnes handicapées et les personnes âgées.

Afin de s’y retrouver dans la nébuleuse des aides possibles, ne pas hésiter à se faire conseiller par un spécialiste. On assiste par exemple à l’émergence d’un nouveau métier, celui de coach pour aidants. Son concours sera précieux pour identifier les sources de financements possibles pour une aide professionnelle, et comprendre les démarches administratives.
Les mutuelles sont aussi très présentes sur le sujet du répit et de l’aide aux aidants.
Enfin, vous trouverez sur le web de nombreux outils numériques d’accompagnement à la recherche de prestataires et aux démarches administratives.

Éviter le burnout ou reprendre son souffle, recouvrer sa vie, c’est souvent une affaire de bon sens et de modération. Mais l’aidant doit savoir se réinventer pour se ménager. Il doit aussi savoir accepter de l’aide et de se faire accompagner. 


Depuis le 14 mai dernier, un dispositif permet aux ressortissants Audiens, actifs et retraités, accompagnant des personnes âgées en perte d’autonomie, des personnes handicapées ou souffrant de maladie chronique, l’accès à une plateforme d’écoute téléphonique.
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Le moral des Français va mal. La Covid sévit à nouveau. Pouvons-nous parler de deuxième...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
20 nov.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
La gestion du contrat de travail
20 nov - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?