Cinéma : À 50 ans, les femmes disparaissent des écrans

Ajouté le 03 mars 2022, par Juliette Benhamou
Cinéma : À 50 ans, les femmes disparaissent des écrans

L’invisibilité des femmes de plus de 50 ans au cinéma.
L’invisibilité des femmes de plus de 50 ans au cinéma.
L’invisibilité des femmes de plus de 50 ans au cinéma. ©MixMedia

Depuis de nombreuses années maintenant, chercheur.euse.s, collectifs et associations, tirent la sonnette d’alarme sur l’invisibilité des femmes sur la scène artistique. Cinéma, théâtre, littérature, histoire de l’art, musique, le capital artistique des femmes peine encore à trouver sa place.

Le monde de la culture, et plus particulièrement du cinéma, reste encore un panthéon masculin. Des siècles d’histoire de l’art se sont construits en gommant la participation des femmes, où les noms des cinéastes, peintres et compositrices restent inconnus au commun des mortels. 

À quelques mois du prestigieux Festival de Cannes, l’étude du Collectif 50/50 a révélé que depuis 1946, la part des réalisatrices dans la sélection officielle n’a jamais dépassé les 20 % et seulement 7 % des grands prix ont été remportés par des femmes.

Au stigma du genre, s’ajoute celui de l’âge. En 2020, sur l’ensemble des films français, seuls 9 % des rôles ont été attribués à des actrices de plus de 50 ans. La carrière des actrices s'achève bien plus tôt que celle de leurs homologues masculins, à qui on pardonne plus facilement des cheveux grisonnants et un corps moins svelte.

Le manque de considération et de représentation des femmes dans le monde du cinéma se retrouve à tous les niveaux. 

Des films écrits par les femmes pour les femmes

Depuis 2020, un seul film sur les 63 qui ont dépassé le million d’entrées en France a été écrit et réalisé par une femme. Birds of Prey, sorti en février 2020 a été réalisé et produit par le duo féminin Cathy Yan et Margot Robbie, qui tient le rôle principal.

Depuis sa création en 2015, et 7 ans après l'événement #MeToo, la commission AAFA Tunnel de la comédienne de 50 ans, recense la place des femmes dans le monde du cinéma. 

Encore aujourd’hui, les femmes ont 1 fois 1/2 moins de chance de travailler au cinéma alors qu’elles représentent plus de la moitié des effectifs des écoles de cinéma.

L’étude du CNC (Centre National de la Cinématographie) a montré qu'en 10 ans, 567 films français ont été réalisés par des femmes. Si cela représente une augmentation de 71 %, il n’en reste que 80 % des films ont été réalisés par des hommes. 

La sous-représentation que subissent les femmes se fait également ressentir sur leur salaire et sur les budgets alloués à la réalisation. Une réalisatrice de long-métrage a un salaire inférieur de 42 % à celui d’un réalisateur. Le budget moyen des films réalisés par les femmes est 1,6 fois moins élevé que celui des hommes. 

La crise du Covid-19 a eu comme conséquence un arrêt quasi total des avancées que pouvaient connaître l’industrie cinématographique. Les femmes, moins “solvables” seront pénalisées par rapport à des réalisateurs masculins considérés comme des investissements sûrs pour une industrie fortement fragilisée par la crise.

La qualité des rôles réservés aux femmes

Le test de Bechdel a permis de mettre en lumière, d’une part, la sous-représentation des rôles féminins dans les fictions, mais également la pauvre qualité des rôles attribués aux femmes. Pour réussir ce test, l'œuvre doit mettre en scène deux femmes, qui parlent entre elles d’autre chose que d’un homme. Cet outil a permis d’ouvrir la réflexion sur l’industrie du cinéma et la perpétuation des stéréotypes de genre dans les intrigues et les personnages.

On constate cependant que 11 % des films réalisés par une femme échouent à ce test contre 40 % des films réalisés par un homme.

C’est en grande partie pourquoi Françoise Nyssen, ex-ministre de la Culture, a annoncé en 2019 la création d’une subvention bonus de 15 % pour les films qui respectent la parité. Ce bonus financier est attribué aux films dont les équipes possèdent des femmes à des postes-clés (réalisation, direction de production, direction de la photo…), soit moins d’un film sur six à l’heure actuelle.

Des rôles qui vont au-delà de celui de la grand-mère

Le cinéma peine à faire de la place aux actrices qui vieillissent, constat souligné par l’AAFA - Tunnel des 50 depuis 2015. Sur 51 % de la population féminine en France, 1 femme sur 2 a plus de 50 ans. Cette majorité réelle est inexistante dans les fictions.

Les femmes de 50 ans sont 4 fois moins présentes au cinéma qu'elles ne le sont dans la société française.

Le CNC s’est également penché sur la question et a montré que les actrices commencent à disparaître des écrans non pas à 50 ans, mais dès l’âge de 30 ans. Sur les 1 400 films réalisés en France en 10 ans (2009-2018), la part des actrices de plus de 30 ans s’effondre drastiquement. 

« Si la société considère que les hommes se bonifient au fil du temps, ce n’est pas le cas pour les femmes : en vieillissant, celles-ci s’éloignent du tyrannique canon de beauté “jeune et jolie” » Gwénaëlle Le Gras, Maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’université Bordeaux-Montaigne et co auteure de L'Âge des stars, des images à l’épreuve du vieillissement (éd. L’Age d’homme, 2017).

Si quelques femmes font l’exception : Catherine Deneuve, Fanny Ardant, les carrières des actrices finissent bien plus tôt que celles des hommes. Selon une étude réalisée par Le Monde en 2018, les actrices françaises connaissent un pic dans leurs tournages entre 27 et 32 ans, quand les hommes connaissent une carrière bien plus longue, jusqu’à 58 ans.

À partir d’un certain âge, les femmes sont cantonnées aux rôles de mère, d’ex-femme, voire de grand-mère du premier rôle masculin. Rare sont les rôles d’amantes, d’épouses, encore plus rares sont les premiers rôles. Or, les hommes qui ont dépassé les 50 ans se voient toujours jouer le rôle de séduction, avec des partenaires bien plus jeunes. Plus les acteurs vieillissent, plus l’écart entre les partenaires se creuse. Bien loin de la réalité des couples (2 ans d’écart selon l’Insee), les acteurs ont des partenaires jusqu’à 20 ans plus jeunes qu’eux, sans que cela ait un quelconque impact sur l’histoire.

Les représentations au cinéma génèrent notre perception du monde

L’invisibilisation des modèles pionniers et positifs de femmes artistes créent un réel manque d’identification pour les femmes. Le manque de représentation dans les fictions, ou les visions stéréotypées du genre féminin ne correspondent plus à la réalité des femmes qui constituent aujourd'hui la société française. 
Les fictions cinématographiques et télévisuelles, au-delà d’être des objets artistiques, véhiculent des normes, transmettent des valeurs et mettent en jeu des représentations qui influencent notre perception du monde.” AAFA-Tunnel de la Comédienne de 50 ans 

Les fictions telles qu’elles sont créées aujourd’hui empêchent l’imaginaire collectif de construire d’autres images pour les femmes. C’est le cas pour les jeunes femmes comme pour les femmes de plus de 50 ans qui sont une part de plus en plus importante de la société. 

Quand le rôle d’une femme de plus de 50 ans est joué par une jeune actrice de 30 ou 40 ans, ou que tous les rôles sont celui d’une mère ou d’une grand-mère, il est impossible que les femmes puissent se reconnaître dans l’image que la fiction donne d’elles. 


 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
19 mai
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Les droits à la retraite du dirigeant d'entreprise
19 mai - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?