Coronavirus : le bac 2020, génération #covid

Ajouté le 02 juin 2020, par Yasmina Jaafar
Coronavirus : le bac 2020, génération #covid

Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI. ©LCI

2020 sera une année particulière pour les lycéens. Le bac ne se passera pas comme d’habitude. Ils devront compter sur les notes obtenues toutes l’année pour avoir le fameux sésame. Un décret vient de paraître à ce sujet.

Les lycées sont fermés et les élèves sont à la maison. La Covid (car le Covid est une erreur de langage) chamboule tout. Ce virus inattendu empêchera le déroulement normal de l’examen phare de la vie étudiante. 
Il se transformera en contrôle continu. Charge à ceux qui se reposaient sur l'épreuve pour rattraper une année moribonde de compter sur leurs acquis car la moyenne annuelle sera basée sur les notes du premier et deuxième trimestre. Certes, elles seront arrondies au point supérieur mais tous les établissements n’ont pas les mêmes exigences. Pour réparer un tant soit peu ces inégalités, un jury sera établi pour prendre en compte les notes passées et les mentions. 

Un décret et un bac…   

Un décret paru fin mai au Journal Officiel mettra la lumière sur les modalités de fonctionnement de ce bac inédit. Les parents, les enseignants et les élèves attendaient avec une impatience non dissimulée le document pour mieux appréhender la suite. Mais comment être certains que toutes les précautions ont été prises ? Thierry Reygades, représentant du Snes FSU au Conseil supérieur de l’Éducation indique que « L’oral de français est maintenu malgré une opposition générale des syndicats. ». Avant d’ajouter « On va au-devant d’un risque sanitaire et on met les collègues dans une situation de détresse. ». Les craintes persistent autour de ce bac pas comme les autres.   
Les élèves de terminale 2020 sont la génération Covid. C’est acté. Ce cru rappelle celui de 1968. Cette année-là, les candidats n’avaient pas pu se présenter aux écrits pour cause de manifestation étudiante. Seuls les oraux, comme cela sera donc le cas pour le bac français, avaient été maintenus. Il ne serait pas invraisemblable de conclure que cet empêchement traumatiserait une génération entière et qu’un sentiment de déclassement pourrait se faire sentir puisque la valeur du diplôme en serait amoindrie... Mais il n’en est rien. L’expérience passée a montré que les élèves de 68 se sont bien insérés dans le circuit professionnel. Il n’en reste pas moins que ce rituel a du sens pour les bacheliers. Il renferme un rite de passage qui symbolise la traversée entre la vie étudiante et la vie adulte. Le baccalauréat est le premier diplôme. Celui qui ouvre les portes de la suite… Le cinéma ou les romans ont illustré par mille biais l’importance que revêt ce test. Il est comme une obligation : aller voir les résultats en bande est un rendez-vous majeur qui reste enfoui dans les esprits toute la vie durant. 
À cela s’ajoute l’entrée en École ou à l’Université. Après six mois loin des bancs de l’école, les rythmes changent, les habitudes se perdent et les inégalités apparaissent. 
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’éducation nationale a indiqué qu’il souhaitait que chaque élève soit en contact au moins un jour avec l’école avant la fin de l’année scolaire. Il semble compliqué que ce vœu soit exhaussé. La rupture est donc effective malgré les efforts et la volonté de l’exécutif à rendre la situation la plus normale possible. 
L’année scolaire #covid 2020 restera inscrite dans les annales. Comme toutes les expériences nouvelles et peut être traumatisantes, il faut savoir les transcender pour en garder le meilleur puisque seul l’avenir pourra dire si ce bac 2020 aura eu des conséquences si différentes. 
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
En avant la Musique ! Voici la nouvelle exposition du Musée en Herbe en partenariat...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
21 oct.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Réussir votre OETH avant fin 2022
21 octobre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?