Covid-19 : Noël déjà dans tous les esprits

Ajouté le 25 nov. 2020, par Yasmina Jaafar
Covid-19 : Noël déjà dans tous les esprits

Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI. ©LCI

Hier, Emmanuel Macron a donné la marche à suivre d’un déconfinement progressif et depuis vendredi 20 novembre, les fleuristes ont la permission de vendre des sapins de Noël. À quelques semaines des fêtes, quels aménagements pour quel Noël ?

Un déconfinement progressif, qu’est-ce que c’est ?

Des signaux positifs apparaissent. L’épidémie en France semble accélérer moins vite. L’espoir peut donc renaitre tant chez les Français, qu’au sommet de l’État. Hier soir, Emmanuel Macron a annoncé la réouverture des commerces non essentiels dès le 28 novembre. Les messes pourront elles aussi reprendre à cette date. La fin du confinement est prévue pour le 15 décembre mais avec l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 7 h du matin sauf pour Noël et le Jour de l’An. Les attestations, modifiées, seront toujours en vigueurs. 
Les cinémas, les théâtres et les musées, quant à eux, rouvriront dès le 15 décembre. Seuls les restaurants et les bars devront patienter jusqu’au 20 janvier 2021. 

L’état d’urgence sanitaire ira jusqu’à la mi-février. L’idée est de prendre le temps nécessaire pour ne pas reproduire les manquements du printemps dernier : Jean Castex a reconnu que le déconfinement au 11 mai a été trop rapide. « Un peu trop vite » sont ses termes exacts… Il s’agit, cette fois-ci de ne surtout pas se tromper de tempo. Des « dispositions de freinage » seront mis en place tant que le virus circule. 

La pression de Noël

Les Français sont à bout et envisagent de passer les fêtes de fin d’année en famille. Le Président a précisé hier que les rencontres de famille seront possibles mais la prudence et le bon sens sont demandés. Les longs trajets seront autorisés : « Il n’y a pas de risque à prendre ses billets, parce qu’ils sont remboursables sans frais jusqu’au dernier moment » avait déjà informé, sur Europe 1, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. C’est un moment délicat pour les acteurs de la SNCF puisque 8 millions de voyageurs sont attendus chaque année, entre le 21 décembre et le 6 janvier (dont 3 rien que pour Noël). 
La période est importante pour les Français. L’an passé, les grèves liées à la réforme de la SNCF ont occasionné un grand stress. La population s’organisait en co-voiturage et autres trouvailles pour parvenir à bon port mais l’autorisation de circuler était là. Cette année, nous sommes dans une toute autre situation avec peut-être des restrictions de déplacement à venir si l’amélioration de la situation sanitaire venait à stagner. Comme avait prévenu le Premier ministre « Noël ne va pas se tenir comme d’habitude ». 
Jean-Baptiste Djebbari avait ajouté qu’il faut « continuer à vivre » ou du moins « essayer d'apprendre à vivre avec le virus ». Une attitude pas si simple lorsque l’anxiété et l’incertitude empreignent les citoyens. Un espoir pointe tout de même : plusieurs vaccins à l’étude semblent arriver sur le marché. Jean Castex a indiqué que nous sommes « en état de vacciner la population ». Même si 50 % des Français seulement souhaite se faire vacciner, il faudra éviter l’imbroglio que nous avons connu avec les masques et les tests. 

En attendant ce vaccin, gestes barrières ou renoncement, les Français vont devoir choisir. Noël est dans tous les esprits. Les illuminations ornent les rues des villes et des villages. Une odeur de sapin se respire ici et là… Les appels de nombreux soignants à « annuler Noël » n’ont pas été entendus. Le désir de se retrouver ensemble dans ce grand moment d’incertitude est fort. Il ne reste plus que la prudence et le libre-arbitre. C’est aussi cela être responsable. 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Dans quelques jours, les Français vont se retrouver en famille. Public Santé France...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
18 déc.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Les obligations réglementaires de fin d'année
18 déc - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?