Covid : vers un troisième confinement ?

Ajouté le 01 févr. 2021, par Yasmina Jaafar
Covid : vers un troisième confinement ?

Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI.
Yasmina Jaafar : spéciale Coronavirus sur LCI. ©LCI

Emmanuel Macron a hésité. Le confinement numéro 3 devait être décidé dans les prochains jours, voire les prochaines heures. Mais comment les Français auraient-ils pris la nouvelle alors que les hôpitaux ne sont pas saturés ? Les récentes émeutes aux Pays-Bas et la pénurie de vaccins ne permettent pas la sérénité au sein de l’exécutif mais il a fallu tout de même trancher et surtout rassurer pour convaincre.

Diriger c’est choisir. En effet, la France et le monde connaissent de fortes turbulences depuis un an. Nous pensions nous habituer mais le temps commence à devenir long. Olivier Véran, ministre de la Santé, prépare comme il le peut les esprits avant chaque période de cantonnement : « le couvre-feu a une efficacité mais à l’évidence cette efficacité s’estompe et cela ne suffit pas faire reculer le virus ». Le reconfinement semblait donc inéluctable. Même si 80 % des Français se disent inquiets (Ifop/Fiducial), il n’en reste pas moins que le ressenti négatif pointe puisque 55 % d’entre eux seulement admettent la possibilité d’un confinement contre 85 % au début de la pandémie. Entre acceptation et agacement, la population hexagonale trépigne devant des décisions gouvernementales qui semblent parfois incohérentes.  

Les confinements se suivent mais ne se ressemblent pas

Saison 1 : une tentative inédite… Le 17 mars 2020, une majorité de Français vivaient une réelle expérience anthropologique. Les réseaux sociaux étaient le réceptacle de toutes sortes d’émotions générées par le confinement. L’humour et un sentiment assumé d’oisiveté pour certains Français venaient distraire nos journées. À la sortie de cette saison 1, nous ne pensions pas que d’autres suivraient et surtout, nous écoutions le Gouvernement préparer un plan de relance puisqu’après l’été 2020, le virus serait dompté et les citoyens… libérés. 

Saison 2 : un confinement plus léger fin octobre 2020… Cette fois-ci, les écoles sont restées ouvertes, les commerces aussi. Les dérogations étaient toujours obligatoires mais on sentait une possibilité plus grande pour agir au quotidien. Malgré cela, les esprits s’échauffent et les désaccords grondent. L’humour perd du terrain face aux fêtes de Noël qui approchent. La question des masques est réglée ou presque mais la logistique problématique des tests court toujours. Soit… les Français restent dociles car ils comprennent que la responsabilité de chacun permettra de se sortir de ce marasme sanitaire.   

La perspective de la saison 3 : le variant anglais dicte la logique en janvier 2021… L’année 2020 a connu d’importantes ruptures du lien. L’été et Noël sont habituellement la promesse de rapprochements. Plusieurs pays, dont l’Angleterre, ont dû annuler leur réveillon la veille, 23 décembre. Une décision traumatisante pour les familles. Parce que l’État français a décidé de reconfiner en octobre 2020, les Français ont pu échapper à cela. La suite se présentait plutôt bien, c’était sans compter sur le variant venu de Grande Bretagne. Désormais, il faut réagir. Le confinement 3 n’aura pas lieu… pour l’instant : « Nous nous donnons encore une chance » a indiqué vendredi soir le Premier ministre. Ce reconfinement qui promettait d’être assez dur laisse la place à de nouvelles restrictions telles que l'interdiction des déplacements en dehors de l'Union européenne ou encore les jauges "renforcées" dans "toutes les grandes surfaces" dès lundi. La population active est exposée à un virus plus contagieux et plus rapide. Les courbes sont exponentielles en Espagne et en Angleterre. La France anticipe donc et ne veut pas attendre l’explosion des cas, même si l’État comprend qu’un troisième confinement ne permettrait plus de se projeter dans l’avenir.  

"La question d'un confinement se pose légitimement, mais nous en connaissons l'impact très lourd pour les Français" a annoncé Jean Castex. Si confinement il y a… qu’il soit serré, court ou long, il devra avant tout être expliqué et mesuré pour être accepté. Les scientifiques souhaitent boucler le pays, le gouvernement lui, s’accorde encore quelques temps de réflexion pour ne rien brusquer. 

 

Pour plus d’information :
Le site internet du gouvernement et le numéro vert 0 800 130 000.

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Emmanuel Macron a hésité. Le confinement numéro 3 devait être décidé dans les prochains...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
18 déc.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Les obligations réglementaires de fin d'année
18 déc - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?