J’ai passé mon permis moto à 63 ans…

Ajouté le 09 mai 2022, par Florence Batisse-Pichet
J’ai passé mon permis moto à 63 ans…

Claudine Litaud : « Pour moi, la moto à la retraite, c'est une deuxième vie ! »
Claudine Litaud : « Pour moi, la moto à la retraite, c'est une deuxième vie ! »
Claudine Litaud : « Pour moi, la moto à la retraite, c'est une deuxième vie ! » ©Claudine Litaud

À 73 ans, Claudine Litaud pratique un loisir moins répandu que ceux de la plupart des retraitées de sa génération. Cette ancienne journaliste de la presse féminine - grand-mère de deux petites filles et collectionneuse de santiags -, s’est prise de passion pour la moto juste avant ses 60 ans. Son temps libre est en grande partie dédié à ses virées en Harley-Davidson.

Comment avez-vous abordé votre retraite ?

Grâce à Audiens, j’ai participé à plusieurs journées d’information. L’animateur nous avait demandé quel était notre projet. Ma réponse sans hésiter : passer mon permis moto ! Depuis, j’ai réalisé mon rêve.  

D’où est née cette passion ?

À 57 ans, les hasards de la vie m’ont fait rencontrer celui qui est devenu mon compagnon : il conduisait une Harley-Davidson. N’ayant jamais fait de moto, j’ai d’abord été passagère. Cela me permettait de m’adonner à mon autre passion : la photo. Au bout de cinq ans de voyages, j’ai eu aussi envie de conduire. 

Comment s’est passé le permis moto ?

Sportive, j’ai toujours aimé la conduite. Pourtant, je dois bien admettre qu’il faut une bonne dose de motivation pour ne pas se décourager. Il m’a fallu repasser le code de la route et réapprendre tous les panneaux que j’avais oubliés. Durant les premiers cours, je tombais. Résultat : j’étais couverte de bleus. Mais ma motivation était plus forte que tout. Le plus difficile fut l’épreuve du plateau qui comporte plusieurs exercices sur un circuit fermé. C’est au bout la deuxième fois que j’ai réussi mon permis : j’avais 63 ans. Preuve que tout est toujours possible !

Votre plus grande joie ?

Ce fut l’acquisition de ma moto après ma réussite du permis : j’en ai pleuré de bonheur ! Dès que je conduis ma Harley, j’ai la banane et je n’ai plus mal nulle part. J’éprouve le plaisir de la vitesse et le sentiment d’une liberté extraordinaire. En roulant, j’aime sentir les parfums de la nature ou bien encore, en traversant un bois, éprouver la température fraîchir. Aujourd’hui, je suis à plus de 100 000 kilomètres au compteur.

Qu’est-ce que cette pratique vous a apporté ?

Au-delà du bonheur de conduire et faire des balades, il y a aussi la richesse des nouvelles rencontres que j’ai pu faire par le club - chapter – dont je fais partie. Toutes les classes sociales sont représentées. Ce qui nous réunit lors de nos sorties, c’est la passion de la moto et de la Harley ! 

Trouve-t-on beaucoup de femmes de votre âge ?

J’ai fait des émules mais le plus difficile est de passer le permis. Le succès du rallye des Ladies qui réunit des femmes de toutes les générations, toutes conductrices de Harley, est un bel exemple de cet engouement : nous étions 90 lors de l’édition précédente. La 8e édition aura lieu en juin ! On rigole et on s’amuse beaucoup. La doyenne du groupe qui a 78 ans, fait de la moto depuis ses 20 ans. C’est d’ailleurs elle qui fait la sécurité aux carrefours pour que tout le groupe puisse passer sans aucune voiture. 

Faut-il des qualités physiques particulières ?

Même si ce n’est pas sportif, mieux vaut être en bonne forme physique. J’ai toujours fait beaucoup de ski et de la gymnastique. Depuis que je suis à la retraite, je m’astreins à un entraînement régulier avec un coach.

Un aperçu de vos voyages à moto ?

L’Afrique du Sud, le Portugal, l’Irlande et les États-Unis, à six reprises ! Il y a deux ans, il y eut Paris-Saint Pétersbourg. Malheureusement, l’hospitalisation de ma mère a interrompu mon circuit à Tallinn (Estonie). J’ai dû laisser mon groupe et faire rapatrier ma moto : j’espère y retourner un jour. Mon autre rêve est de traverser le désert rouge d’Australie…

Votre prochaine destination ?

En juin, nous avons prévu d’aller au Nouveau Mexique.

 

Agenda Audiens

Nos prochaines journées d’informations retraites : 

  • 10 mai - Auvers-sur-Oise
  • 2 juin - Accueil nouveaux retraités - Paris
  • 7 juin - Paris

 

À lire

9782081511446_LesFleursDeLage_Couv_HD.jpg

Les fleurs de l’âge, Josiane Asmane (Flammarion, février 2021)
Partie à la rencontre de ses aînées, cette journaliste de 32 ans nous fait découvrir dix parcours de femmes de 54 à 101 ans : Dominique, l’aventurière organisatrice de trecks ; Jacky la conférencière, retraitée de l’Éducation nationale ; Colette, qui à 60 ans, s’est mise à écrire des livres d’entretiens… Le point commun de toutes ces femmes ? Leur confiance en soi et leur acceptation joyeuse de la réalité. Si la retraite peut être un formidable tremplin pour se renouveler, il est grand temps de ne plus se définir par son âge mais par son état d’esprit. C’est cela qui définit celles qu’elles qualifient de perennials, littéralement « plantes vivaces », en écho aux millennials*. Une lecture revigorante révélant qu’à tout âge, si la santé le permet, il est possible de se réinventer et de rêver sa vie.


*On appelle « Millennials », « Milléniaux » ou encore « génération Y » la génération née entre 1980 et 2000. Cette expression qualifie la façon d’être de ces jeunes qui ont grandi avec Internet et intégré le web comme outil culturel. 


 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...

webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
16 sept.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
La Convention Collective du Syntec et son régime prévoyance et santé
16 septembre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?