La qualité de vie au travail est une affaire collective

Ajouté le 01 déc. 2020, par Frédérique Disant
La qualité de vie au travail est une affaire collective

Hortense Noiret, responsable Qualité de vie au travail chez France Télévisions.
Hortense Noiret, responsable Qualité de vie au travail chez France Télévisions.
Hortense Noiret, responsable Qualité de vie au travail chez France Télévisions. ©Hortense Noiret

Lorsque l’entreprise a dû s’adapter à la crise sanitaire, Hortense Noiret de la Direction de la Santé et de la Qualité de vie au travail de France télévisions n’a pas été prise au dépourvu : depuis dix ans, la Direction met en œuvre une politique concrète de qualité de vie au travail, avec deux sujets précurseurs : le télétravail et le droit à la déconnexion. Comment font-elles cette année pour protéger, encourager et rassurer les équipes du Groupe qui compte 8500 collaborateurs ?

Quel a été votre parcours professionnel ? 

Je suis avocate en droit social et en droit du travail. En 2000, j’ai intégré France 2 comme juriste en droit social à la direction des ressources humaines. Ensuite, j’ai été responsable de l’action sociale. En 2010, un accord d’entreprise sur les risques psychosociaux a été l’occasion de créer la Direction Santé et Qualité de vie au travail au sein du groupe France Télévisions, direction au sein de laquelle j’ai vraiment créé mon poste. 

Quelles sont les valeurs qui vous animent ? 

J’aime avant tout le côté humain de ma fonction et je pense profondément que pour être bien dans son travail, il faut être aussi bien dans son univers global, que lorsque l’équilibre vie privée et vie professionnelle est trouvé, cela est précieux pour tous, à la fois pour les collaborateurs et pour l’entreprise. Mon mot d’ordre est « Sentez-vous bien dans votre travail » ! 

Qu’avez-vous mis en place au sein de la direction Santé et Qualité de vie au travail ? 

Nous avons proposé très vite des solutions pour équilibrer ces temps de vie. Par exemple en proposant une politique de logement permettant de réduire les temps de transports et facilitant la mobilité, ou en créant une conciergerie digitale qui propose des gardes d’enfants, solutions de soutien aux collaborateurs aidants, aides-ménagères… L’accord sur la qualité de vie au travail et la qualité du travail de 2017 a engagé l’entreprise sur des engagements essentiels à cet équilibre, auquel nous veillons avec attention : télétravail, droit à la déconnexion, prévention et traitement du harcèlement moral et sexuel, prévention des risques physiques, mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle… Notre grande force repose sur la pluridisciplinarité de notre équipe : conseillers santé, psychologues et médecins du travail, ergonome, ingénieurs sécurité… Autant d’experts qui sont à l’écoute et conseillent nos collaborateurs. 

Quels sont les plus gros enjeux en cette période de crise sanitaire ? 

Le télétravail et l’hyperconnexion sont nos premières préoccupations. Travailler chez soi à temps plein présente des risques physiques et psychologiques évidents : mauvaises postures, difficulté à gérer le temps, surinvestissement ou sentiment d’ennui, sentiment d’isolement… Environ 45 % des effectifs travaillent chez eux, et c’est une attention de tous les instants. Nous étions déjà dans une dynamique pour accompagner nos collaborateurs avant les confinements et je suis contente, que dans le cadre de l’accord de 2017, les fondamentaux du télétravail aient été posés. Du coup, nous avons été très réactifs sur le sujet cette année. 

Justement, comment soutenez-vous les collaborateurs en télétravail ? 

Nous effectuons un accompagnement de proximité et transmettons les outils nécessaires : un guide du télétravail spécial confinement a été transmis pour les bonnes pratiques, des séances de renforcement musculaire en ligne sont proposées plusieurs fois par semaine pour lutter contre la sédentarité, l’ergonome a produit des webinaires sur les postures, une hotline psychologique est dédiée aux managers et aux RH. Les collaborateurs ont aussi pu emprunter leur écran du bureau pour le confort visuel.  

Quels sont les risques de l’hyperconnexion ? 

L’hyperconnexion est une source potentielle de burnout, de sentiment de submersion. Nous sensibilisons les managers à ces risques depuis plusieurs années car ce sont eux qui doivent donner l’exemple. Ne pas écrire de mails le soir, soigner la manière de s’adresser par écrit, être clair dans ses messages d’absence… Cela participe à un télétravail plus serein. 

Quels conseils donneriez-vous pour une journée de télétravail agréable ? 

La convivialité et le respect sont essentiels : un café web informel le matin avec son équipe, des horaires et durées de réunions strictement respectées, des temps de pause d’un quart d’heure pour souffler, bouger…  Sortir une heure par jour et prendre le temps de déjeuner sans être connecté est primordial. La journée doit s’arrêter à 19 heures maximum ! Il faut savoir aussi animer une réunion, arriver trois minutes en avance pour discuter, sourire à l’écran, raconter son week-end, soigner son décor, donner un peu d’humanité dans cette façon de travailler… 

Comment voyez-vous le travail de demain ?  

Quand nous sortirons des confinements, la société de demain sera une société de télétravail. C’est un enjeu d’organisation sur le plan collectif et individuel et nous nous y préparons d’ores et déjà avec une nouvelle négociation sur le télétravail pour 2021. 

 

Baromètre de l’impact social Groupe France Télévisions (Mai 2020)

Consultation des salariés de France Télévisions pendant la période de premier confinement : 

  • 55 % des répondants ont réussi à gérer leur équilibre vie professionnelle et vie personnelle 
  • 58 % ont gardé le moral 
  • 35 % ont admis des difficultés pour gérer la vie de famille 
  • Plus de de 55 % ont eu du mal avec la déconnexion
  • 79 % des répondants ont gardé la confiance en l’entreprise et ont été satisfaits des mesures prises.
À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Noël approche et les vacances aussi ! Après une rentrée en fanfare sans grandes restrictions...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
16 déc.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
S'y retrouver dans le code du travail
16 décembre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : Le handicap
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?