L’art contre le coronavirus !

Ajouté le 30 mars 2020, par Audiens Le Média
L’art contre le coronavirus !

Démonstration ludique pour se laver correctement les mains.
Démonstration ludique pour se laver correctement les mains.
Démonstration ludique pour se laver correctement les mains. ©Danial Kheirikhah

Danial Kheirikhah est un acteur iranien qui vit à Téhéran. Âgé de 31 ans, il fait du théâtre depuis 10 ans. En Iran, il est aussi connu pour ses dubsmashs humoristiques publiés principalement sur son compte instagram avec près de 700 000 followers. Il développe son art du mime essentiellement devant le miroir.

At the request of the artist, this interview is also available in English (see below the french version).

Mi-février 2020, l’Iran est fortement touché par le coronavirus Covid-19. Danial décide d’agir pour sensibiliser le public à l’importance capitale du « facteur mains » pour éviter la maladie. Il met alors en œuvre sa créativité artistique pour diffuser un message alliant le mime et la musique. La danse Hongroise N° 1 de Brahms s’avère être une excellente compagne !  Page Instagram et vidéo : www.instagram.com/p/B9FFVnigLEE

Interview exclusive de l’artiste par Audiens Le Média 

Comment avez-vous eu l’idée de cette œuvre ? 

Lorsque le virus est apparu, j’ai commencé à lire les experts médicaux pour comprendre de quoi il s’agissait. Qu’est-ce que ce virus ? Comment se propage-t- il ? Comment se prémunir contre la maladie ? 
La principale préconisation des experts était le lavage correct des mains, un moyen simple et largement accessible qui ne nécessite que de l’eau et du savon ! 
Puis, je me suis demandé comment je pouvais diffuser l’information venant des experts en mettant à profit ma tribune d’Instagram, comment intégrer le message de prévention dans mon travail pour contribuer, à ma manière, à la lutte contre cette maladie.   

Quel a été le chemin d’inspiration pour vous ? 

Vous savez, je réfléchis à mes futures créations tout le temps, il m’arrive même de me réveiller en pleine nuit pour noter des idées ! Je suis un passionné de musique classique et des grands acteurs ! Le travail des artistes comme Charlie Chaplin, Buster Keaton… et beaucoup d’autres ne vieillit jamais. 
Le Dictateur de Chaplin a été une source d’inspiration. Il y joue le rôle d’un barbier qui se retrouve à la place du dictateur. On y entend La Danse Hongroise nº 5 de Brahms
Un jour, j’étais en train de me laver minutieusement les mains en faisant attention à ne pas oublier le moindre millimètre. La Danse Hongroise nº 1 de Brahms a soudainement résonné dans mes oreilles, et est née l’idée de mimer un chef d’orchestre ! La Danse Hongroise nº 1 était parfaite pour le message de prévention ; elle pouvait l’intensifier. 
Donc, dès la germination de l'idée vers 16h00, je me suis mis à préparer le matériel et me suis entrainé à multiples reprises. À 19H00 je publiais la vidéo. 

Votre vidéo a été largement partagée sur les réseaux sociaux en Iran mais aussi dans le monde et présentée dans différentes langues. Avez-vous atteint votre but ? 

Je voulais réaliser une œuvre durable relayant un message important. Mon but n’était pas de faire de l’audience. Oui, je suis ravi qu’elle ait autant circulé ! Je pense avoir réussi à contribuer à l’effort de prévention, à ma modeste façon. 
Par ailleurs, grâce à cette vidéo, j’ai été contacté par de nombreux artistes iraniens, indiens, turcs… émus par la vidéo. C’est toujours très touchant pour un artiste qui crée dans son for intérieur de constater la résonance de son œuvre chez les autres. 

Souhaitez-vous partager une pensée avec nous ? 

Oui. Vous avez peut-être constaté ces jours-ci qu’on ne parle presque plus de conflits armés, de guerres. Parce que le coronavirus est une douleur que nous partageons à travers la planète. Nous sommes donc tous en guerre contre ce virus. Je souhaite de tout cœur que le remède et le vaccin de coronavirus soient trouvés rapidement par les scientifiques. 
 

Art against the coronavirus

Danial Kheirikhah, 31, is an Iranian actor who lives in Tehran. He has been performing in the theatre for 10 years. In Iran, he is also known for his humoristic dubsmashes published mainly on his Instagram account with almost 700 000 followers. Danial has been developing his art of mime essentially in front of the mirror.

By mid-February 2020, Iran was hardly hit by the coronavirus Covid-19. Danial decided to help build awareness about the importance of the « hand factor » to fight the disease. Thanks to his artistic creativity, he sent out a message combining mime and music. The Hungarian Dance N° 1 by Brahms became a marvelous companion of this initiative ! Instagram page and video : www.instagram.com/p/B9FFVnigLEE

Exclusive Interview with the artist by Audiens Le Média

How did the idea of this video message come to your mind ? 

With the spread of the virus, I started reading medical articles to understand what we were dealing with. What was this virus ? How did it spread ? How could we protect ourselves ?  
I learned about the fundamental preventive factor which is washing hands thoroughly. A simple and easily accessible method which only needs water and soap ! 
Then I began thinking about how to use my Instagram account as a platform to disseminate expert information, how I could integrate prevention measures into my artistic work in order to contribute, at my level, to fighting this disease. 

What were your sources of inspiration ?

I think about my future creations all the time! Sometimes, I even wake up in the middle of the night to jot down ideas. I’m passionate about classical music and great actors. The works produced by Charlie Chaplin, Buster Keaton… and many others never go obsolete. 
The Great Dictator by Charlie Chaplin was a true inspiration. In that film, he played the role of a barber who then had to impersonate a dictator. The Hungarian Dance nº 5 by Brahms was played in the movie.  
I was washing my hands one day, paying attention not to leave behind a single millimeter.  Suddenly, The Hungarian Dance nº 1 echoed in my ears. Then came the idea of miming an orchestra conductor !  I thought to myself, the Hungarian Dance nº 1 would be perfect to intensely convey the preventive message. 
That day, the ideas flourished at around 4 PM. I immediately prepared the setup and rehearsed several times. By 7 PM, I had published the video.  

Your video was widely shared on the social networks in Iran and also across the world with introductions in different languages. Do you consider you reached your goal ?  

My goal was to produce an artistic work conveying an important and lasting message, not necessarily build audience. And yes, I’m delighted that it was viewed extensively. I think I succeeded, at my level, to contribute to the prevention effort. 
After this video, many artists from Iran, India, Turkey and elsewhere contacted me. They were very moved by it. It means a lot for an artist to see a creation coming from one’s deep interior touching others on the outside. 

Would you like to share a thought with us ? 

Yes, you have probably observed that these days there is less talk about armed conflict and war. I think that is because wherever we are, we are all at war against a common enemy. The coronavirus is a pain we share across the world. I deeply wish that that the scientists find the remedy promptly.


 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Mercredi 6 mai, le Président de la République s’est attelé au volet culture. Le secteur...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
28 mai
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Le recrutement des intermittents du spectacle de A à Z
28 mai - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?