Le pari digital de la start-up Hip Hop Community

Ajouté le 19 juin 2020, par Carla Lery
Le pari digital de la start-up Hip Hop Community

Garry, fondateur de Hip Hop Community.
Garry, fondateur de Hip Hop Community.
Garry, fondateur de Hip Hop Community. ©SND Pics

Hip Hop Community est une start-up résolument Hip Hop actuellement incubée à la Nurserie Audiens, qui se veut « innovante, créative, fraîche et audacieuse ». Son objectif : créer des expériences Hip Hop uniques grâce à son réseau et à sa marketplace. Son nouveau pari : un festival live de 6 heures diffusé sur les réseaux sociaux le 27 juin, « le RON LIVE DIGITAL 2020 ». Audiens est partenaire de ce nouveau challenge, déjà soutenu par la Sacem dans le cadre de l'initiative #SCENEFRANCAISE. Le projet permettra notamment une levée de fonds pour soutenir la création à destination des artistes urbains.

Pouvez-vous nous présenter votre start-up et son objectif ?

Nous accompagnons des projets de la création jusqu’à la diffusion, ou bien sur un point donné de la chaîne, en nous appuyant sur notre expertise du secteur urbain, sur notre réseau et sur un catalogue de prestataires hautement qualifiés. 

De l'autre côté, nous avons également une marque appelée Ready Or Not. C'est une maison de disques et de production, entourée par un collectif d’artistes depuis notre création en 2013. DJs, danseurs, rappeurs, beatmakeurs et graffeurs, nous représentons le Hip-Hop dans sa globalité. 

Ready Or Not a plusieurs activités complémentaires : un label, des productions audiovisuelles et événementielles ainsi qu’un festival que nous produisons tous les ans depuis 2014.

J'imagine que le nom de votre label "Ready or not" est un clin d'œil aux Fugees, groupe emblématique de Hip Hop ? Expliquez-nous pourquoi ce choix de la musique Hip-Hop ?

Tout à fait. Ce morceau des Fugees représente bien l’univers Hip Hop. Le beat et les flows sont typiques de l'esthétisme Hip Hop. C'est coloré par quelques touches de Soul car le groupe à des affinités avec la Black Music en général, mais c'est un classique du genre Hip Hop, pour de nombreuses personnes du milieu. 

Nous ne faisons que du Hip Hop car nous sommes nous-mêmes dans cette mouvance. Nous sommes Hip Hop. Nous respirons Hip Hop. Nous vivons Hip Hop. Il est normal de nous concentrer sur ce que nous aimons et sur ce que nous faisons de mieux.

Vous êtes maison de disque et de production, comment accompagnez-vous les artistes ?

Portrait Garry-2.jpg

Nous sommes un label 360°. Notre mission est de produire et de diffuser le Hip Hop sous toutes ses formes. Cela implique que nous accompagnions des artistes de nombreuses façons. Tout d'abord le RON Festival met en lumière les talents urbains que nous avons repérés et qui méritent d'être découverts. Nous signons également des artistes en management, en booking ou en production. Cela dépend de l'artiste et de son projet. Nous déployons alors nos équipes autour dudit projet pour le développer au mieux avec du contenu, des opportunités, de l'apport d'affaires, de la visibilité, du coaching, etc… On ne s'ennuie vraiment pas !

Depuis, quelques années, l'univers de la production musicale a dû s'adapter au numérique et au digital, comment avez-vous surfé sur la vague pour vous différencier ?

L'histoire du label Ready Or Not a commencé avec le digital. Au départ nous n'étions qu'un concept de battles (concours) avec un système de participation et de sélection en ligne via Youtube, les réseaux sociaux et notre site internet. Puis par la suite, on a diffusé notre musique sur les plateformes de streaming, comme tout le monde. 

Aujourd'hui on revient avec un nouveau concept de concert filmé en salle de spectacle vide et diffusé en live sur internet. C'est assez innovant et nous devons la création de ce projet à la crise sectorielle de la culture liée au Covid-19. Nous avons été poussés dans nos retranchements et avons cherché des solutions pour continuer de soutenir la culture Hip Hop Française et ses acteurs de terrain, pour le plus grand plaisir des fans et des curieux. 

Suite à la réglementation Covid, vous avez décidé de produire votre Ron Digital live 2020, en digital. Expliquez-nous comment vous avez mis en place tout ceci ?

Cela part d'une anecdote où j'appelle l'un de mes amis proches pour lui dire que j'avais envie de marquer le coup pour la fête de la musique. « Et si on faisait un concert en live ? ». L'idée est simple et très répandue ces derniers temps. Nous y avons simplement ajouté notre touche. 

J'ai réuni une petite vingtaine d'artistes pour plus de 5 heures de show live qui seront diffusées sur internet. Grâce à mon équipe et notamment à Lauriane Gouhier et Mathis Renaud, aux Grands Voisins et à quelques artistes et professionnels motivés, on a réussi à monter le projet en quelques semaines seulement. On fait suite à l'initiative "#Soutenons la Scène Française" de la SACEM avec un focus, nécessaire, sur le Hip Hop français et indépendant. Nous voulions soutenir les artistes en développement qui se retrouvent dans une situation extrêmement compliquée à cause des mesures sanitaires actuelles. Ces derniers seront notamment rémunérés par la SACEM pour leurs prestations en live sur le web. C'est une sorte de pseudo date rémunérée. Voilà qui fait du bien en cette période : se produire, toucher du monde et être rémunéré pour son travail. 

On a tourné sur deux jours dans la salle de spectacle des Grands Voisins à Paris 14. Au moment où j'écris, nous montons les visuels obtenus pour créer un concert live qui sera diffusé à un instant T par nos partenaires et par nous-mêmes. Nous avons donné rendez-vous aux artistes un par un et appliqué des mesures d'hygiènes bien précises. 

Avec beaucoup de talents, de tous petits moyens et une grande motivation, on a créé du contenu incroyable ! 
J'ai hâte que le public découvre les artistes programmés au plateau. Cela s'annonce vraiment cool. Comme c'est une première pour nous, bien sûr nous ne sommes pas à l'abri d'un couac. Mais ça vaut le coup de tenter, non ? 

Comment participer à ce festival ?

RON Festival.jpg

 

C'est simple il faut juste avoir une bonne connexion internet.
Vous trouverez ici le lien pour le crosspost de l'événement sur les réseaux sociaux.

L'événement sera diffusé sur Facebook et sur Youtube
Le plus simple c'est encore de participer à l'événement officiel publié sur Facebook.

On y mettra toute la line up, toutes les informations pratiques dont une cagnotte en soutien aux artistes et aux actions culturelles Hip Hop et tout le contenu qui va bien. 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
La Covid-19 circule en France. Même maitrisé, le nombre de foyers augmente un peu...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
25 juin
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Cotisations sociales et COVID-19
25 juin - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?