Le troisième café littéraire de Sylvie Bahuchet

Ajouté le 11 sept. 2020, par Sylvie Bahuchet
Le troisième café littéraire de Sylvie Bahuchet

Une sélection de 5 livres pour la rentrée.
Une sélection de 5 livres pour la rentrée.
Une sélection de 5 livres pour la rentrée. ©Tunatura

C'est la rentrée, retrouvez les conseils de lecture de Sylvie Bahuchet, scénariste et animatrice des cafés littéraires du Club ABC d'Audiens, qui nous présente 5 livres coup de cœur.

Les membres du Club ABC d'Audiens pourront également retrouver Sylvie Bahuchet à l'occasion de la reprise des cafés littéraires, à la Villa Modigliani, en octobre. La première séance de la saison a lieu le 12 octobre, de 14h30 à 16h.
Pour connaître les tarifs et s’inscrire merci d’envoyer un mail au : club-abc@audiens.org ou par téléphone au : 0 173 173 746 ou 748.

Festin sauvage

festin_sauvage.jpg

Festin sauvage d’Adrienne Brodeur, Éditions JC Lattès.

Sous le titre figure le mot roman, une précision aussitôt démentie dans la note introductive de l’auteure qui précise « Pour écrire ce livre, j’ai voulu m’en tenir aux faits […] Festin sauvage ne prétend pas raconter toute l’histoire - des années ont été condensées en quelques phrases, des amis et des amours supprimés, des détails effacés. […] Ce qui suit dans ces pages, ce sont des souvenirs, des interprétations et le compte-rendu de moments qui ont modifié ma vie… »
Quelle que soit la part d’invention et de subjectivité, ce livre nous emporte dans l’histoire d’une relation mère-fille hautement toxique. L’héroïne, quatorze ans au début du récit, se prête à toutes les demandes de sa mère pour en être aimée. Elle devient la confidente et la conseillère en relation extra-conjugale de sa mère, une femme hors du commun. 
Un livre époustouflant que l’on quitte à regret.

Les recettes de la vie 

recettes_de_la_vie.jpg

Les recettes de la vie de Jacky Durand, Éditions Folio.

Un roman d’apprentissage, un roman sur une relation père-fils écrit d’une plume bouleversante de simplicité et de justesse. L’auteur retrace la vie d’Henri, Chef cuisinier de son bistrot de province où il sert une cuisine généreuse et goûteuse. Il élève seul son fils, le narrateur du livre.
Le père rêve d’une ascension sociale pour son fils, d’études supérieures, loin de la dure vie des restaurateurs. 
Le fils ne rêve que d’être cuisinier ! 
Une pépite à déguster sans retenue…

Chimères 

chimères.jpg

Chimères de Nuala O’Faolain, Éditions Le Livre de Poche.

Kathleen, journaliste célibataire d’une cinquantaine d’années, revient dans son Irlande natale après trente ans d’absence. Elle souhaite faire le point sur sa vie et recueillir des infos sur un fait divers irlandais : l’histoire d’une aristocrate anglaise jugée en 1856 pour avoir eu une relation adultérine avec son palefrenier. Kathleen songe à en faire un livre.
L’auteure nous offre avec ce magnifique roman le portrait d’une femme qui se cherche, l’histoire de la Grande Famine en Irlande évoquée au fil des enquêtes de Kathleen, et cette extraordinaire mise en abîme du livre dans le livre où nous entrons dans les coulisses de la création littéraire.

Propriétés privées 

propriétés_privées.jpg

Propriétés privées de Lionel Shriver, Éditions Belfond.

Quand Lionel Shriver s’empare d’un sujet, elle le traite à la manière d’un entomologiste : elle observe à la loupe les mœurs de ses concitoyens avec une objectivité impitoyable. 
Dans ce recueil de douze nouvelles, l’auteure nous soumet différents cas où l’instinct de propriété, que ce soit envers une personne, une maison, une œuvre d’art ou de l’argent, entraîne et enchaîne ses personnages. 
Sommes-nous aliénés par nos possessions ?
La première nouvelle de 118 pages, « Le lustre en pied », est un petit chef-d’œuvre.

Les femmes de 

les_femmes_de.jpg

Les femmes de de Caterina Bonvicini, Éditions Gallimard.

Ce roman s’inscrit parfaitement dans le style de comédie des belles années du cinéma italien. Tous les ingrédients y sont : humour, cruauté, tendresse. 
Au réveillon de Noël, sept femmes attendent un homme : la mère, l’épouse, l’ex-épouse, la maîtresse, la sœur et les deux filles de Vittorio, un écrivain passé de mode. Quand Vittorio envoie un texto pour leur annoncer qu’il prend un congé sabbatique, les jalousies et les rancœurs s’en donnent à cœur joie.
L’auteure dresse avec ce roman choral un portrait sans concession de la bourgeoisie milanaise avec un sens inné de la dramaturgie. 
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Les crises apportent leur lot de révolutions. Elles frappent nos existences et imposent...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
24 sept.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Les contrats dans le spectacle
24 sept - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?