L’Ensemble Sequenza 9.3 : le chant vocal dans tous ses éclats

Ajouté le 19 nov. 2019, par Florence Batisse-Pichet
L’Ensemble Sequenza 9.3 : le chant vocal dans tous ses éclats

L'Ensemble vocal SEQUENZA 9.3 et sa chef Catherine Simonpietri sont implantés en Seine-Saint-Denis depuis 20 ans.
L'Ensemble vocal SEQUENZA 9.3 et sa chef Catherine Simonpietri sont implantés en Seine-Saint-Denis depuis 20 ans.
L'Ensemble vocal SEQUENZA 9.3 et sa chef Catherine Simonpietri sont implantés en Seine-Saint-Denis depuis 20 ans. ©SEQUENZA 9.3

En juin 2019, la Fondation Audiens Générations a décerné son prix d’encouragement à l’Ensemble vocal Sequenza 9.3 qui, depuis vingt ans, s’implique auprès des publics, pour la transmission autour du travail de la voix et de la création contemporaine. La dotation reçue contribuera notamment à l’opéra participatif prévu au printemps 2020, La Décision de Bertolt Brecht / musique de Hanns Eisler.

Rendre le monde plus beau est le leitmotiv de Catherine Simonpietri, la fondatrice de l’Ensemble Sequenza 9.3. Sa botte secrète ? La musique, tous répertoires confondus : du Moyen Âge au rock, à l’exception du reggae. Si elle vibre avec Bach, Chopin, Stravinsky, elle a une prédilection pour les compositeurs contemporains (Henri Dutilleux) et en particulier ceux de l’École française d’orgue (Philippe Lefebvre, Thierry Escaich…). Une vocation qui remonte au berceau avec un premier choc musical : La Walkyrie de Wagner, diffusée sur France Musique, la radio qu’écoutait son père. Elle avait tout juste trois ans. 
À vingt ans, son Certificat d’Aptitude de Formation Musicale en poche, elle se destine à la direction d’orchestre mais le destin s’en mêle : le stage prévu est annulé. Par défaut, elle s’inscrit à la formation de direction de chœur de Pierre Cao. Tout en restant profondément attachée à la musique instrumentale, elle est conquise par la musique vocale qui donne le tempo de sa carrière : « Le répertoire vocal est le plus étendu de l’histoire de la musique. Tout le monde chante depuis la nuit des temps : chacun a en lui le pouvoir de le développer. Par les émotions transmises et la magie des textes, la puissance vocale touche plus facilement le cœur du public. »

Depuis 2001, chargée de cours au C.N.S.M.D.P (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris) et depuis 2018 responsable du nouveau Master de Direction de Chœur, elle y dirige de nombreuses productions (J.S. Bach, G.F. Haendel, I. Stravinsky…), elle est également professeur de direction de chœur au C.R.R. d’Aubervilliers/La Courneuve, ainsi qu'au sein du Pôle Sup’93 (Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique). Dès 1998, la volonté de réaliser son rêve de jeunesse s’impose : créer un ensemble professionnel pour composer de la musique d’aujourd’hui. Du fait de ses attaches professionnelles à Aubervilliers, c’est dans le département de la Seine-Saint-Denis que Catherine Simonpietri implante son projet. Décidée à bousculer les idées reçues associant la musique à une forme d’élitisme, elle donne naissance à Sequenza 9.3 : « La voix rend la musique accessible à tous. Qu’il soit amateur ou professionnel, chacun peut se servir de sa voix selon ses aptitudes, pour un partage solidaire de compétences. »

Par conviction et nécessité, cette passionnée de création artistique contemporaine concilie une politique musicale exigeante, ouverte sur les différentes esthétiques du 20e siècle, tout en démultipliant des projets innovants permettant la rencontre avec les publics et les pratiques : « Quand j’étais petite, je pensais que les compositeurs étaient tous morts mais au fil des rencontres que j’ai eu la chance de faire assez jeune, notamment avec Iannis Xenakis en Corse, je me suis rendu compte qu’il existait des créateurs vivants. J’ai voulu m’en rapprocher. »

Composé selon les besoins musicaux, de 8 à 32 chanteurs, l’Ensemble Sequenza 9.3 forme une équipe d’aventuriers curieux et ouverts sur l’interdisciplinarité. « L’éclectisme nous caractérise. Nous aimons mener des aventures musicales diverses, issues de nos rencontres et de nos échanges. » Association à but non lucratif, l’ensemble qui est soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis et la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, est accueilli en résidence par la ville de Pantin. Après vingt ans, le bilan est plutôt positif, explique Catherine Simonpietri : « Il a fallu du temps pour s’implanter sur le territoire, relayer l’image positive du 93 et tisser des liens avec des structures intra et extra territoriales auprès des festivals en France et à l’étranger. Il n’y a pas de bénéfices car le but c’est de créer et de faire vivre et partager les œuvres créées au plus grand nombre ! Les chanteurs sont intermittents, et l’équipe administrative est mensualisée. Même si nous avons réussi à mener 70 créations, c’est à chaque fois une nouvelle aventure avec un compositeur et ses interprètes. Rien n’est acquis et on doit tout le temps remplir des dossiers, provoquer des rencontres, mener un travail de partenariat sans fin…»

Malgré la chute de fréquentation du public pour le chant choral, Catherine Simonpiétri reste optimiste et elle œuvre pour que la forme du concert évolue, d’où le parti pris de réaliser des projets participatifs et la nécessité de réfléchir à des programmes musicaux actuels. « On travaille avec les collèges, les lycées… afin de créer une proximité avec tous nos publics, sans oublier les liens à l’international. » C’est dans cet esprit qu’elle propose notamment les concerts de Noël au Collège des Bernardins et auprès des scolaires au Théâtre du Cormier (95), autour de plusieurs répertoires - religieux, traditionnel ou festif - permettant de faire chanter le public.

Parmi les nombreux projets et initiatives autour d’un travail de transmission et de médiation, Catherine Simonpietri évoque spontanément : Le via crucis de Franz Litzt et le salve regina d'Arvö Part , un chœur de 140 chanteurs amateurs de 18 à 80 ans, hommes et femmes, qui s’est produit dans la basilique de Saint-Denis en 2018, devant 600 personnes. Ou encore, Inedia Prodigiosa, l’opéra participatif d’une compositrice contemporaine, Lucia Ronchetti, chanté a capella  à la Philharmonie de Paris par 80 femmes amateurs venant d’univers différents, âgées de 15 à 75 ans - seules vingt  d’entre elles étaient professionnelles : « Un grand moment d’émotion, d’énergie et de solidarité partagé avec les équipes de la Philharmonie, résultat de deux ans de travail ». Et Catherine Simonpiétri d’ajouter : « Toutes celles et ceux qui ont touché à ce genre de projets continuent : des liens s’établissent entre les générations de jeunes et d’anciens. » 

Actuellement, l’Ensemble Sequenza 9.3 a en chantier La Décision, la version intégrale de l’opéra d’apprentissage de Bertolt Brecht dont elle assurera la direction musicale dans une mise en scène de Jean-François Peyret. Ce projet qui vise la mixité avec des participants venant d’associations, de services de réinsertion professionnelle ou de centres d’hébergement d’urgence pour les migrants) devrait réunir 300 amateurs. 

Enfin, dernière nouveauté pour cette rentrée des classes 2019-2020 : un projet inédit, mené dans le cadre du déploiement du chant choral à l'école (Ministère de la Culture / Ministère de l'Éducation national), imaginé avec des actions de formations et de sensibilisation auprès des enfants et des enseignants, avec la mise en place d’un outil numérique Orchestre vocal à l'école sur la technologie innovante « Nomadplay* ». Un premier répertoire est lancé autour de six berceuses corses du 18e et 19e harmonisées avec six voix de femmes. Destinée aux professeurs des écoles, aux musiciens-intervenants et à toutes les pratiques amateurs, cette application permettra de rendre accessible l’enseignement du chant choral. 

Et parce que rien n’arrête une équipe de passionnés, la musique vocale du film de Cécile Schiamma Portrait de la jeune fille en feu (Composition Arthur Simonini) est interprétée par l’ensemble Sequenza 9.3 ! D’ailleurs, trois de ses chanteurs viennent de tourner dans la série de Canal Plus : Paris police 1900, qui sera à l’écran en 2020.

Assurément, si le chant vocal a de beaux jours devant lui, cet ensemble va continuer à faire entendre ses voix.
 

*Nomadplay a reçu un prix dans le cadre du Prix Numérique en 2016 et a été accueilli à la nurserie d’Audiens.

 

À ne pas manquer : La Décision de Bertolt Brecht, le 27 mars 2020
Pour en savoir plus : https://sequenza93.fr/

Réécoutez le portrait de SEQUENZA 9.3 et Catherine Simonpietri sur France Musique (chronique 3’’ du 14 septembre 2019)

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
26 nov.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Tout savoir sur le 100% Santé
26 novembre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?