Les seniors et le marché du travail

Ajouté le 09 févr. 2022, par Juliette Benhamou
Les seniors et le marché du travail

Le taux d’emploi des 55-59 ans est de 73,3 % en France.
Le taux d’emploi des 55-59 ans est de 73,3 % en France.
Le taux d’emploi des 55-59 ans est de 73,3 % en France. ©PIKSEL

La réforme des retraites, suspendue depuis 2020 à cause de la situation sanitaire, a déchaîné les passions et mis en colère la quasi-totalité des partenaires sociaux notamment visant la suppression des régimes spéciaux. Or, son vrai défi réside dans la question de l’employabilité des salariés âgés de plus de 50 ans.

Un des points de cette réforme est de repousser l’âge de départ à la retraite (sans fixer de limite), mais encore faut-il que les personnes de 55 ans et + soient encore salariées. 

Le taux d’emploi pour les 55-64 ans

 

Infographie-travail-seniors.jpg

 

Selon l’étude DARES de 2021 sur l’activité des seniors, le taux d’emploi des 55-59 ans est de 73,3 % en France. Ce taux tombe à 33,1 % pour les 60-64 ans. Ce taux s’explique en partie par le départ à la retraite entre 60 et 62 ans pour la plupart des salariés, mais pas seulement. Entre 2016 et 2018 près de 30 % des personnes de 60 ans étaient ni en emploi, ni en retraite. 

Entre le premier et le deuxième trimestre 2020, le nombre de demandeurs d’emploi de plus de 55 ans a augmenté de 13 %.
Si la crise sanitaire doit être prise en compte pour expliquer cette situation, des comportements plus ancrés subsistent.

Beaucoup de salariés de plus de 55 ans se voient “forcés” de quitter l’entreprise quelques années avant la retraite. Ce phénomène est visible par le taux de ruptures conventionnelles qui représentent 25 % des fins de CDI pour les 50-64 ans, contre 16 % en moyenne pour les 25-34 ans. 

Le retour à l’emploi est d’autant plus compliqué pour les salariés de plus de 55 ans. Les seniors sont les premières victimes du chômage de longue, voire très longue durée. Les chômeurs de plus de 55 ans restent, en moyenne inscrits plus de 2 ans à Pôle emploi. Trois séniors sur dix le sont depuis plus de 3 ans. C’est deux fois plus long que l’ensemble des chômeurs en France. Les séniors ont davantage de difficulté à retrouver un emploi. Seulement 15 % des seniors au chômage retrouvent un emploi un an après. 

Selon la Cour des comptes, ces séniors qui restent inemployés jusqu’à l’âge de la retraite coûtent 1,5 milliard d’euros par an à l’Unédic (Assurance chômage) et à la Solidarité Nationale.

L’accès aux formations professionnelles pour les salariés âgés 

La réticence des entreprises à embaucher des salariés seniors, un plus faible niveau de qualification, ou encore une inadéquation avec les besoins des employeurs, expliquent en partie le maintien au chômage ou le passage au statut d’inactif. 

1,4 milliards d’euros ont été dépensés par le gouvernement pour un vaste programme de formation des demandeurs d’emploi au chômage depuis plus d’un an. En effet, on constate que les entreprises cessent au fur et à mesure d’investir dans leur salarié. En 2020, seulement 1 salarié sur 10 âgé de plus de 50 ans a suivi une formation professionnelle en mobilisant son compte CPF. 

Souvent décriés, car considérés comme chers et difficiles à manager, les profils dits seniors sont, bien au contraire, un atout indéniable pour les entreprises qui recrutent
Noémie Cicurel, Directrice du Recrutement et de la Formation chez Robert Half

De l’autre côté, les salariés séniors n’entreprennent pas systématiquement des démarches personnelles pour suivre une formation en cours de carrière. Si pour certains les formations apportent une remise à niveau, pour d'autres il faut envisager une reconversion complète. C’est d’autant plus vrai pour les travailleurs non qualifiés qui occupent des postes physiques. Les problèmes de santé ne sont pas anticipés pour les emplois à forte pénibilité. Or, arrivés à un certain âge, les salariés ne peuvent plus assurer leur poste.

Le compte CPF est un véritable atout pour se former et être financé. Des dispositions particulières existent pour les seniors inscrits à Pôle emploi et âgés de 50 à 54 ans à la date de fin de contrat de travail. Ce dispositif permet d’abonder le CPF des heures complémentaires nécessaires au projet de formation. La formation est prise en charge jusqu’à 7500 euros.

Les nouveaux acteurs qui luttent contre l'âgisme 

L’un des plus grands obstacles à la situation des salariés seniors est la mentalité du monde du travail et des recruteurs. 
L’âgisme, soit la discrimination liée à l’âge, est encore très présente dans les processus de recrutement. 

Face à une absence de cadre juridique, certaines entreprises prennent des mesures pour faire de cette question un enjeu RSE de l’entreprise. D’autres, en particulier dans les secteurs en tension, sont obligées de plonger dans ce vivier de salariés seniors. 

C’est la mission que s’est donnée TeePy Job. C’est la 1ere plateforme d’emploi pour senior avec à son actif plus de 4000 employeurs inscrits. Elle a pour but de faciliter le recrutement des seniors et retraités actifs en recherche d'emploi et les entreprises en pénurie de main d'œuvre expérimentée. Cette plateforme permet aux candidats d’accéder à plusieurs offres d’emploi et aux entreprises de publier leurs offres et de trouver rapidement le bon candidat. 

Car les jeunes sont également victimes de discrimination à l’embauche, l’association TIGcRE s’attaque quant à elle au double défi de l’emploi des jeunes et de seniors. Elle encourage la création et la reprise d’entreprises par des tandems intergénérationnels, composés de jeunes entrepreneurs et d’actifs en fin de carrière. TIGcRE met à disposition une plateforme de rencontre et organise fréquemment des événements de networking pour entrepreneurs.

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Tous les rendez-vous culturels emblématiques reprennent. Après le Festival du livre...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
19 mai
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Les droits à la retraite du dirigeant d'entreprise
19 mai - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?