Les Trois Baudets font de la résistance…

Ajouté le 08 avr. 2021, par Florence Batisse-Pichet
Les Trois Baudets font de la résistance…

Depuis 2018, l’association Madline a repris la gestion des Trois Baudets, 64 Boulevard de Clichy, 75018 Paris.
Depuis 2018, l’association Madline a repris la gestion des Trois Baudets, 64 Boulevard de Clichy, 75018 Paris.
Depuis 2018, l’association Madline a repris la gestion des Trois Baudets, 64 Boulevard de Clichy, 75018 Paris. ©Sabrina Benrehab

Direction Montmartre aux Trois Baudets. Bien qu’encore fermée comme tous les lieux de culture, la salle reste habitée d’un esprit de résilience, incarné par Naima Bourgaut, la co-directrice et son équipe. Un lieu en mouvement, même en période de Covid.

Vous êtes aux manettes des Trois Baudets depuis 2019…

Léo-Jouvelet 270-CJérémie Benladen.jpg

Je co-dirige avec Léo Jouvelet Les Trois Baudets ainsi que FGO-Barbara*. Pour la direction artistique, nous avons à nos côtés Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos : un fan de Boris Vian ! La première année, on a travaillé sur le repositionnement avec notamment des partenariats pour accueillir des lectures, du burlesque, des spectacles plus événementiels.... 

*Situé au 1, rue Fleury dans le 18e arrondissement, FGO-Barbara (anciennement centre musical Fleury Goutte d'Or - Barbara) est un établissement culturel situé à Paris, dédié au soutien de la création et à la diffusion, à l'accompagnement et au développement de projets artistiques de style « musiques actuelles ».

En quoi Les Trois Baudets reste fidèle à l’époque de Jacques Canetti ?

La vocation du lieu reste inchangée : accueillir et faire découvrir de jeunes artistes de la chanson française dans des conditions professionnelles. En outre, cette salle a la réputation d’être fréquentée par des professionnels du spectacle. Les artistes plus installés qui y ont fait leur début, apprécient son côté écrin. Ils aiment y revenir pour la proximité avec le public. 

Comment avez-vous géré le premier confinement ?

Si l’on considère les deux salles, je pilote une équipe mutualisée de 30 personnes. Il a fallu mettre en place le chômage partiel et envisager les reports des programmations sur mai et juin. Le 15 avril 2020, nous avons décidé avec Léo de fermer. Cela nous a permis de préparer la rentrée de septembre : travailler sur les protocoles sanitaires et les conditions d’accueil, mettre en place la signalétique et la logistique. 

Votre état d’esprit ?

Naima-Jouvelet 270.jpg

Tout l’écosystème de la culture et celui des intermittents est ébranlé. L’incapacité à se projeter est insupportable ; beaucoup ont baissé les bras et craquent avec l’impression d’une inégalité de traitement. Or la culture a une essentialité, sinon une responsabilité dans notre société : on est une activité résiliente pour que les gens puissent s’évader. 

Quel bilan de la réouverture de septembre ?

Au-delà du bonheur de faire notre métier, ce fut celui de voir le retour d’un public de 15 à 90 ans, heureux et solidaire. Très peu de personnes ont demandé le remboursement sur les 30 concerts du printemps. Malgré les masques, l’enthousiasme était palpable jusqu’au retour de l’inquiétude début octobre. 

Comment avez-vous rebondi lors du second confinement ?

salle-panoramique-3-Baudets-CBbb 1000.jpg (Les 3 baudets)

Du fait de notre fermeture de mi-avril, on avait réussi à préserver notre énergie. C’est ainsi qu’on s’est lancé dans le live stream. D’abord avec Ici Demain, un festival prévu en novembre à FGO-Barbara autour d’artistes émergents dont les concerts ont été diffusés durant trois jours sur les réseaux sociaux. On s’est alors dit, pourquoi ne pas faire la même chose pour les concerts prévus aux Trois Baudets ? J’ai eu l’idée de proposer un calendrier musical : « L’Avant, l’Après » soit, 20 concerts du 1er au 20 décembre 2020.

Quel retour d’expérience ?

Certes, on a appris un métier mais on a dû déployer de gros moyens techniques, sans compter sur l’énergie des équipes pour tout enregistrer en deux semaines. Des coachs scéniques ont préparé les artistes dans les conditions d’un direct en vidéo. Les sets duraient 30 à 40 min et les vidéos n’ont été disponibles qu’un mois sur Facebook et Youtube. On a eu la satisfaction d’avoir ouvert nos murs à la France entière avec en moyenne 6 000 vues par concert. Au total sur les 20 dates, 20 000 personnes ont participé. 

Et L’Après ?

On prépare un événement à FGO-Barbara, en solidarité avec des salles privées ou associatives, et pour Les Trois Baudets, un Hors les Murs dans le quartier de Montmartre et Barbès, en mode happening pour ce mois de mai. On espère occuper de jolis endroits. 

Quoi de neuf encore ?

On a profité du confinement pour faire des travaux dans le hall des Trois Baudets avec la réfection du bar. Et surtout, on a prévu un cadeau de réouverture : on a fait construire le fameux « pianocktail », cher à Boris Vian.


Un peu d’histoire…

  • 1947. Producteur et découvreur de talents, Jacques Canetti lance les plus grands artistes de la variété française de Jacques Brel à Georges Brassens en passant par Serge Gainsbourg.
  • 1967. Canetti parti, la salle est mise en vente. 
  • Fin des années 90, la salle est menacée de démolition. 
  • 2006. La Ville de Paris reprend les murs et la salle est entièrement reconstruite.
  • 2018. Pour assurer la gestion, un appel d’offres est lancé. Madline, association entre deux producteurs du spectacle vivant, l’emporte. 
À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Portés par l’élan des libraires, les 300 disquaires indépendants de France ont été...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
16 avr.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Tout savoir sur les frais professionnels
16 avril - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?