Ma vie de pigiste m’a ouvert des horizons insoupçonnés

Ajouté le 25 juin 2019, par Céline Chaudeau
Ma vie de pigiste m’a ouvert des horizons insoupçonnés

Céline Chaudeau, pigiste depuis plus de vingt ans.
Céline Chaudeau, pigiste depuis 20 ans
Céline Chaudeau, pigiste depuis plus de vingt ans. ©Céline Chaudeau

Pigiste par choix depuis plus de vingt ans, Céline Chaudeau, 46 ans, a profité de cette liberté pour travailler à l’étranger et multiplier les collaborations. Sans regret, elle mesure cependant le chemin parcouru et l’évolution d’un statut qui reste précaire…

« Et surtout, passez de bonnes vacances ! » C’était en 1996 et cette rédactrice en chef n’avait décidément rien compris à ma démarche. Je partais m’installer en Nouvelle-Calédonie, donc au soleil, certes. Cependant, je nourrissais surtout l’idée de réaliser mes premiers reportages en indépendante, à la veille d’un référendum historique, dans un contexte politique tendu. À la décharge de cette dame, je sortais d’une école de journalisme qui ne nous avait guère appris à nous « vendre ». Fraîchement diplômés, nous étions promis à un bel avenir - mais entendez par là, un CDI, le « Graal ». Alors la pige, synonyme de précarité, quelle drôle d’idée…

Rapidement, il a donc fallu apprendre à dénicher des sujets, écrire des synopsis, trouver des interlocuteurs, oser les appeler et les convaincre. Mais la chance est aussi une qualité professionnelle, paraît-il. Servie par une actualité riche, j’ai vite beaucoup travaillé. Après trois ans passionnants en Nouvelle Calédonie, je me suis « auto-envoyée » pendant deux années comme correspondante en Australie, alors que Sydney accueillait les Jeux olympiques. Sport, politique, société, tourisme : j’ai touché à tous les sujets. Quatre ans plus tard, j’ai renouvelé l’expérience en Grèce. En comptant, j’ai dû travailler plus ou moins régulièrement pour une trentaine de médias plus ou moins connus, en France, mais aussi en Belgique, Suisse et au Canada. De Ouest-France à Libération, en passant par RTL, Les Echos, Le Soir, La Tribune de Genève et une mine de magazines spécialisés, j’ai été bien occupée. Cette vie de pigiste, choisie et assumée, m’a ouvert des horizons insoupçonnés. 

Quelle chance ? Sur le moment, oui. Mais vingt ans après, je mesure aussi le chemin parcouru et les difficultés à surmonter. Tout le monde ne devient pas freelance par choix et beaucoup « pigent » en attendant de signer un vrai contrat. Entre liberté et précarité, la nuance est mince. J’ai aussi connu d’agréables parenthèses en rédaction avec d’autres joies : des collègues de bureau, des dimanches sans travailler, des reportages avec des notes de frais, de vrais congés et une certaine sécurité. J’étais en CDI, lors de ma première grossesse et profité d’un vrai congé maternité. Cela ne m’a pas empêchée de redevenir pigiste par la suite pour, justement, retrouver la latitude d’organiser mon temps et de choisir mes sujets.

Alors, heureuse ? Oui, toujours. La pige, choisie, est une fausse liberté mais une liberté quand même. Depuis cinq ans, je partage ma vie de pigiste entre la France et la Grèce. Mais je ne suis plus la pigiste que j’étais à 20 ans. Au news, je préfère, pour l’instant, les sujets froids et le magazine. En vingt ans de métier, j’ai aussi vu le paysage s’assombrir et se compliquer : crise de la presse, baisse des tarifs, évolution des statuts. Être payée en salaires n’a plus rien d’une évidence. Pour ma part, je jongle avec les factures et les droits d’auteur. Ce statut reste fragile et précaire. Comme beaucoup, j’ai dû élargir mes activités : un peu de com’ par-ci, quelques livres par-là. Pour autant, cet équilibre me convient et me permet gagner ma vie et de m’organiser comme je le veux. Pourvu que cela dure ! ».

 

Découvrez les accompagnements par Audiens des journalistes rémunérés à la pige.

 


picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
26 nov.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Tout savoir sur le 100% Santé
26 novembre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?