Médias : Où sont les femmes ?

Ajouté le 07 oct. 2020, par Caroline Chaumet
Médias : Où sont les femmes ?

73 % des documentalistes sont des femmes alors que 85 % des reporters photos et 60 % des JRI sont des hommes.
73 % des documentalistes sont des femmes alors que 85 % des reporters photos et 60 % des JRI sont des hommes.
73 % des documentalistes sont des femmes alors que 85 % des reporters photos et 60 % des JRI sont des hommes. ©South_agency

Dans le cadre de la mission « Place des femmes dans les médias en temps de crise » confiée par le Premier Ministre Edouard Philippe à Madame la Députée Céline Calvez, une étude sur la représentativité, la non-discrimination et l’égalité salariale entre les femmes et les hommes dans les médias a été réalisée sous l’égide du MédiaClub’Elles, en partenariat avec Audiens, et le soutien du Ministère de la Culture.

MédiaClub’Elles est une association de professionnel.le.s des médias qui agissent pour faire évoluer les carrières au féminin et améliorer la représentation des femmes dans les médias. 
C’est aussi un lieu d’action, de réflexion, d’information, de formation et de conseils à travers de rencontres, débats, ateliers, études, soirées, formations, remises de Trophées et sessions de mentoring. L’échange et l’évolution se font dans un esprit de sororité et d’entraide entre générations. 

Des inégalités qui perdurent

C’est un constat depuis plusieurs années, des journalistes femmes se sentent souvent discriminées du fait de leur genre, souffrent parfois du sexisme de leurs collègues et des organisations, et voient leurs carrières évoluer plus lentement que celles des hommes.

Plafond de verre

Alors que les femmes représentent près de 47 % des journalistes, elles ne représentent que 31 % des journalistes dirigeants. 
En revanche, elles représentent plus de 61 % des secrétaires de rédaction. 

Des métiers genrés 

73 % des documentalistes sont des femmes alors que 85 % des reporters photos et 60 % des JRI sont des hommes. 

Les chiffres à retenir

Un écart de salaire Femme Homme

La rémunération moyenne des femmes est inférieure d’environ 15 % à celle des hommes. Cet écart s’explique partiellement par la variation d’heures travaillées, le temps partiel étant plus développé chez les femmes.
En équivalent temps plein, pour les CDI, la rémunération des hommes est supérieure de 10,6 % à celle des femmes. Pour les CDD, elle est supérieure de 5,4 % à celle des femmes. 
Si l’on observe une réduction de l’écart général entre 2018 et 2019 (de 17 à 14,6 %), c’est parce que le salaire moyen des hommes a davantage baissé que celui des femmes. On ne peut déduire à ce stade une tendance à la réduction des inégalités de salaire, sauf à élargir l’étude sur plusieurs années. 

Une précarisation plus grande 

Alors que les hommes occupent la majorité des CDI, les femmes sont plus majoritaires en CDD. On note toutefois qu’il y a plus d’hommes que de femmes pigistes et qu’il y a une tendance générale à la précarisation du secteur. Pour exemple, les minimas ont été revus drastiquement à la baisse dans certaines branches de la convention comme la branche des agences de presse renégociée en juillet 2019 : le salaire mensuel minimum d’un rédacteur reporter est passé de 2419 € en 2019 à 1750 € en 2020. 

Les préconisations du MediaClub’Elles

  1. Créer un Observatoire de la Parité dans les Médias pour mesurer, dans la durée, l’évolution de la présence des femmes dans les médias et les écarts de carrière et rémunérations entre femmes et hommes, et fixer des objectifs ambitieux de réduction de ces écarts et inégalités. 
  2. Mettre en place des actions de sensibilisation auprès des gouvernances des médias et des actions de formation tant auprès des étudiants journalistes qu’auprès des journalistes en poste. 
  3. Création d’un Prix pour récompenser chaque année l’entreprise des médias qui aura œuvré le mieux à la réduction des inégalités entre femmes et hommes. 

Ce Prix pourrait être remis au cours de la prestigieuse cérémonie des Trophées médiaClub’Elles qui a lieu chaque année à l’Assemblée nationale, sous le haut patronage du président Richard Ferrand, et qui récompense celles et ceux qui œuvrent pour plus de parité dans les médias. 

infographie-journalistes-femmes.jpg

Accéder à l’étude complète ici.

 

Le secteur culturel se mobilise

Dans le prolongement de la cellule d'écoute psychologique et juridique active depuis le 15 juin en collaboration avec le Ministère de la Culture, le CNC, la Fesac et cinq organisations syndicales, Audiens annonce l’ouverture de la consultation médicale "Emprise" au sein du Pôle santé Bergère.

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Le moral des Français va mal. La Covid sévit à nouveau. Pouvons-nous parler de deuxième...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
20 nov.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
La gestion du contrat de travail
20 nov - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?