Pleine conscience : j’ai testé la méditation avec Marie de Hennezel

Ajouté le 20 août 2019, par Stéphanie de Pierrepont
Pleine conscience : j’ai testé la méditation avec Marie de Hennezel

Initiation à la méditation avec Marie de Hennezel
Initiation à la méditation avec Marie de Hennezel
Initiation à la méditation avec Marie de Hennezel ©Koldunov

En mars dernier, j’ai assisté à une conférence d’initiation à la méditation de pleine conscience animée par Marie de Hennezel, psychologue clinicienne, spécialiste du bien vieillir.

Ces conférences sont organisées pour les retraités. J’ai 45 ans et ne devrais a priori pas me sentir concernée par ce type de rencontres. Pourtant, j’ai voulu y aller pour plusieurs raisons. Tout d’abord, pour comprendre l’intérêt croissant des seniors pour la méditation présentée comme une des clés du bien vieillir. Ensuite, parce que la méditation, de plus en plus utilisée en médecine dans le traitement de la dépression, de la douleur ou de la dépendance, apparaît comme la nouvelle panacée contre les petits et les grands maux de notre mode de vie contemporain. Enfin, parce que Marie de Hennezel, dans ses chroniques, a su éveiller ma curiosité. 

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Quand je suis arrivée dans cette salle sans fenêtre, remplie exclusivement de femmes de plus de 65 ans, j’étais dubitative. Bloquée sur le cliché du moine bouddhiste ou du baba cool assis en lotus, je me demandais comment une petite nerveuse comme moi, à la limite de l’hyperactivité, arriverait à se poser. Bref, autant dire que je n’étais pas convaincue. Première surprise : Marie de Hennezel introduit le sujet sous l’angle scientifique. Même si les recherches dans ce domaine sont encore assez récentes, des études tendent à montrer qu’en luttant contre le stress, l'anxiété, la dépression et l'insomnie, la méditation ralentirait le vieillissement du cerveau et donc l’apparition de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Les résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) de Caen et de Lyon tendent à le montrer : la pratique régulière de la méditation permettrait de préserver certaines zones du cerveau du vieillissement.
 

Cette étude dont les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports en 2017, a été menée sur 73 personnes âgées de 65 ans en moyenne, avec parmi elles, 6 personnes ayant pratiqué entre 15 000 et 30 000 heures de méditation. Un groupe plus large de 186 personnes âgées de 20 à 87 ans a également été inclus à l’étude pour évaluer les effets classiques du vieillissement sur le cerveau et mieux comprendre les effets particuliers de la méditation. Les 259 personnes ont été soumises à des examens d’imagerie cérébrale. Résultat : entre les adeptes de la méditation et les autres, des différences significatives apparaissent au niveau du cerveau, indépendamment de leur niveau d’éducation et de leur mode de vie. Pour Gaël Chételat, coauteure de l’étude, les régions du cerveau qui déclinent avec l’âge sont justement celles en meilleure santé chez ceux qui pratiquent la méditation.
Le Dr. Gaël Chételat pilote également un projet plus large, le Silver Santé Study qui vise à identifier les facteurs de bien-être et de santé mentale chez les seniors.

 

Marie de Hennezel balaie ensuite d’un revers de main l’idée selon laquelle la méditation est une démarche religieuse ou spirituelle. La méditation peut être laïque ; on parle alors de méditation de pleine conscience ou de pleine présence.
La méditation de pleine conscience, Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris, la définit ainsi : « La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis). » © Cerveau&Psycho - n° 41 - Septembre - octobre 2010

C’est une définition que complète Marie de Hennezel : « La méditation de pleine conscience n’est pas une pratique de relaxation. Elle consiste à être plus présent à soi et au monde, à se laisser envahir par les bruits et les odeurs de l’environnement ainsi que par ses propres sensations. »

La méditation de pleine conscience

Les réticences étant levées, il n’y a donc plus une minute à perdre ! Marie de Hennezel ouvre et ferme une première séance de 10 minutes par le son d’un bol tibétain. Je suis assise, dos droit, les mains sur les cuisses, les pieds bien posés à plat sur le sol, les yeux fermés. Immobile. Chacun est libre de répéter un mantra ou non. Peu importe, le principal étant de porter son attention sur le souffle et les mouvements qu’il provoque en soi. Pour une première, j’opte pour le mantra « J'inspire, j'expire. Plus profond, plus doux. »

À ma grande surprise, les 10 minutes passent vite. Je laisse vite tomber le mantra. Je découvre que je suis capable de laisser les pensées passer pour revenir ensuite à l’observation de mon souffle, à l’instant présent. Je suis bluffée. Après échange d’impressions dans l’assistance, nous repartons sur une deuxième session. Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir retiré mes chaussures pour être plus à l’aise, comme l’a conseillé ma voisine de gauche, mais cette fois-ci, j’en sors apaisée et détachée. Je me surprends à avoir su écouter les bruits environnants sans jugement et avec bienveillance, tout à la fois attentive et spectatrice.

À refaire ou non ?

Cette séance de méditation m’a procuré un réel bien-être et je réitérerai certainement l’expérience. Maintenant, apprendre à être présente ici et maintenant, sans se laisser envahir par ses pensées est une véritable discipline qui nécessite persévérance et régularité. Mon tempérament m’inciterait plutôt à apprendre en groupe auprès d’un enseignant.
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Violoniste classique formé au conservatoire, ayant sa licence de musicologie, et...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
17 sept.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Futur système universel de retraite et actualité santé
17 septembre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Les équilibristes
Voir l'épisode #05


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?