Pollutions intérieures : « AEREZ » !

Ajouté le 29 avr. 2020, par Caroline Chaumet
Pollutions intérieures : « AEREZ » !

Pollutions intérieures : aérez !
Pollutions intérieures : aérez !
Pollutions intérieures : aérez ! ©Tora-nosuke

Allergiques, réjouissons-nous, le confinement nous épargne une trop grande exposition aux graminées, toutes de sortie depuis une semaine … mais sommes-nous pour autant protégés dans nos intérieurs ? Et bien non ! Tania Pacheff, diététicienne-nutritionniste et spécialiste en santé environnementale nous dit pourquoi.

Peut-on dire qu’un des effets bénéfiques du confinement est de moins nous exposer aux pollutions environnementales et aux allergènes ?

Pour ce qui est de l’extérieur il semblerait que oui ; la diminution de la circulation automobile, de l’aviation, de la production entrainant des gaz à effets de serre, ajoutée au peu de temps que nous passons à l’extérieur est bénéfique de ce point de vue. En revanche, la hausse des températures a permis aux graminées d’éclore, elles sont bien présentes y compris dans les villes. Les personnes allergiques le ressentent bien quand elles sortent. 
Mais le confinement nous expose continuellement à une autre pollution : la pollution domestique intérieure.

Quels sont ces polluants cachés dans notre maison ? 

On les trouve un peu partout. Dans les produits ménagers, dans les tissus d’ameublement, dans les peintures, les moquettes, le mobilier (tout ce qui est en bois composite, par exemple), les colles utilisées pour les meubles, dans certains ustensiles de cuisine, etc. Une majorité de ces produits contiennent des perturbateurs endocriniens.

Quelles sont les solutions ? 

Il faut A-E-R-E-R ! C’est la seule solution. Pour les personnes allergiques, le matin tôt ou le soir avant la nuit. Entre 15 et 30 minutes à chaque fois. Si vous aérez dans la journée, vous risquez de faire entrer dans votre maison les allergènes saisonniers.

Préconisez-vous l’usage de désodorisants ou d’huiles essentielles pour « purifier » l’air de notre intérieur ?

Surtout pas. Il faut absolument éviter tout ce qui se vaporise, mais aussi les bougies parfumées, les encens, aussi les aérosols d’huiles essentielles. Pour les huiles essentielles à diluer qui s’échappent via les diffuseurs à chaleur (à ne pas utiliser en présence de femme enceinte ou de jeunes enfants), là aussi il faut aérer ensuite.
C’est aussi le moment de vérifier l’état de nos VMC ventilation mécanique contrôlée) et de les nettoyer si nécessaire.

Comment faire avec les produits d’entretien indispensables au nettoyage de nos intérieurs ? 

Il y a des composants peu onéreux et non toxiques : le savon noir, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, le citron... On peut fabriquer nos produits ménagers nous-mêmes ; c’est bon pour nos poumons et pour l’environnement ! Vous pourrez trouver des informations et astuces sur les sites de l’association Itawa (fondée par Alexandra Lorenzo, qui forme les professionnels de la petite enfance) ainsi que sur le blog d’Eleni Gravière Un intérieur sain pour nos enfants. Vous y trouverez plein de bonnes idées !

Pour tout ce qui est allergies, en période de COVID-19, mieux vaut d’attendre pour consulter un médecin ?

Non, ne reportez pas vos consultations. Toutes spécialités confondues, une baisse de consultations est constatée depuis le début de la pandémie. Les patients ont peut-être peur du Covid19 ou bien ne veulent pas surcharger les soignants avec des rendez-vous qui leur paraissent non-urgents. Le risque est d’arriver avec une pathologie plus importante dans quelques semaines. 

 

À savoir : 

Les professionnels de l’agro-alimentaire ont obtenu un assouplissement de la législation durant la période du COVID-19, en raison des difficultés d’approvisionnement en matières premières. Certaines recettes sont susceptibles de changer mais sans répercussion sur l’étiquetage. Le site de l’AFPRAL (Association Française pour la prévention des allergies) a alerté sur cette modification le 16 avril dernier via un communiqué de presse (à consulter sur le site de  l’association).
Vous pouvez aussi vous renseigner sur le site de l’ASEF (Association Santé Environnement France), composée de médecins, cette association a pour objectif d’informer sur l’impact des polluants sur la santé, et surtout de donner des conseils pour les éviter.

 

Enfin, les pages Facebook et LinkedIn de Tania Pacheff … conseils, prévention santé, recettes, anti-gaspi … à vos ordinateurs ! 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Le moral des Français va mal. La Covid sévit à nouveau. Pouvons-nous parler de deuxième...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
20 nov.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
La gestion du contrat de travail
20 nov - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?