Secrets de famille et liens invisibles

Ajouté le 23 déc. 2022, par Florence Batisse-Pichet
Secrets de famille et liens invisibles

Les secrets de famille décryptés par Christine Ulivucci et Philippe Grimbert.
Les secrets de famille décryptés par Christine Ulivucci et Philippe Grimbert.
Les secrets de famille décryptés par Christine Ulivucci et Philippe Grimbert. ©Eda Can

Secrets de famille et liens invisibles soulèvent la question de notre liberté. Quand le transgénérationnel agit à notre insu, il est possible de reprendre son destin en main. Pour tenter de décrypter ce qui nous échappe, la psychanalyse et la psychogénéalogie peuvent offrir un chemin vers le mieux-être. Deux thérapeutes, Christine Ulivucci et Philippe Grimbert, ont répondu à nos questions.

Trois questions à Christine Ulivucci 

Psychothérapeute analytique et transgénérationnelle, elle a fondé, en 2004, l’Atelier de Recherche sur le Transgénérationnel.

christineulivucci.jpeg

Comment définissez-vous la psychanalyse transgénérationnelle ?

Au-delà du vécu de l’enfance, elle prend en compte l’histoire familiale sur deux à trois générations et explore ce qui peut faire symptôme par rapport au vécu personnel et à celui des générations antérieures. Car ce qui n’a pas été élaboré, va s’encrypter et se transmettre de manière verbale et non verbale, et se manifester sous forme de symptômes physiques et psychiques.

Pourquoi est-il important de ne pas garder un secret pour soi ?

La retraite est le moment idéal pour revenir sur son histoire. On pense généralement à faire du tri dans ses papiers, à la transmission et aux donations mais partager son vécu est presque de salut public ! Il est essentiel de ne pas laisser de secrets de filiation, de non-dits sur des agressions sexuelles et de hontes diverses. Ce qui va pouvoir être dit du vivant d’une personne offre des clés pour les descendants. 

Dans votre approche, vous pouvez vous appuyer sur la photographie…

En effet, les photos permettent de revisiter le récit familial. On peut y analyser ce qui se joue à travers la configuration, les gestes, les regards, les espacements et repérer le fonctionnement ou dysfonctionnement de la famille. 

Trois questions à Philippe Grimbert 

Romancier et psychanalyste, il s’est fait connaître du grand public en 2007, par son roman Un secret, adapté au cinéma. Il fait partie du jury d’un prix littéraire consacré à la famille et la transmission, le Prix du Livre Cogedim Club.

GRIMBERT2©Roberto Frankenberg.jpg

Quels sont les effets d’un secret de famille ?

Parce ce qu’il tisse des liens invisibles entre des générations successives, il pousse à la répétition, la somatisation ou l’inhibition. La répétition est ce savoir insu qui pousse à reproduire un destin funeste qui échappe à la conscience. De même, ce qui n’est pas dit, le corps le dit par des accidents somatiques pouvant allant de manifestations dermatologiques jusqu’à des maladies plus graves comme le cancer. Quant à l’inhibition, elle peut s’étendre à tous les domaines du savoir, pouvant aller jusqu’à la déficience mentale : l’enfant, par contagion, n’a pas le droit de savoir. 

Comment lever un secret de famille ?

Il faut toujours se demander ce qui fait nos différences psychiques et déchiffrer ce rébus qui se manifeste sous la forme de nos empêchements. Une personne qui aurait tendance à passer à l’acte facilement, aurait intérêt à s’interroger et interroger son histoire généalogique pour savoir d’où cela vient. Notre inconscient est un réservoir d’héritages familiaux. 

À 60 ans et plus, n’est-il pas trop tard ?

La démarche psychanalytique n’est pas réservée à la jeunesse ! Quel que soit son âge, il y a un travail à faire en prévention sur soi-même pour explorer son histoire et s’éviter des désagréments aussi bien psychiques que physiques. Je me souviens d’un médecin de 80 ans qui, en assistant à l’une de mes conférences, a eu envie de se questionner : ses enfants se plaignaient qu’il était dans une anesthésie affective et ne leur exprimait jamais son amour. Cela lui a permis une libération et surtout une réconciliation avec ses sentiments et sa famille.

 

Pour en savoir plus :

Un secret, Philippe Grimbert (Grasset, 2004) 
Avec Freud au quotidien, Philippe Grimbert (Grasset, 2012)
Psychogénéalogie des lieux de vie, ces lieux qui nous habitent, Christine Ulivucci (Payot, 2017) 
Ces photos qui nous parlent, une relecture de la mémoire familiale, Christine Ulivucci (Payot, 2019)

Ces liens invisibles : un film pour comprendre le transgénérationel  
Cette fiction consacrée aux secrets de famille et à la psychogénéalogie est le 2e film de Marine Billet. Diffusé durant 5 ans dans des cinémas en Europe francophone, ce film était accompagné d’un débat avec des psychogénéalogistes. Par le bouche-à-oreille, il a touché plus de 28 000 spectateurs ! Marie est également psychopraticienne, spécialisée dans l’Enfant Intérieur et le choc post-traumatique (EMDR, EFT).

Projections on line du film Ces liens invisibles, six dates par mois :
www.felinfilms.fr
www.marinebillet-therapies.com

AFFICHE CLI LONGUE.jpg
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...

webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
21 oct.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Réussir votre OETH avant fin 2022
21 octobre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?