Tylda Menahem : régisseuse loge dans les coulisses du rock’n roll

Ajouté le 17 août 2020, par Frédérique Disant
Tylda Menahem : régisseuse loge dans les coulisses du rock’n roll

Tylda Menahem : régisseuse loge depuis 1979.
Tylda Menahem : régisseuse loge depuis 1979.
Tylda Menahem : régisseuse loge depuis 1979. ©Sandra Isabel Da Silva

Elle a passé dix ans sur les tournées de Johnny Hallyday, travaillé sur les concerts de Frank Zappa et Nina Hagen… Tylda Menahem, aujourd’hui à la retraite, avait déjà fait beaucoup de chemin avant de devenir régisseuse loge. Quel a été son parcours et les réalités de ce métier qu’elle a exercé un jour, par un heureux hasard ?

En quoi consiste le métier de régisseuse loge ?

En ce qui me concerne, cela a été un rôle de maman ! Il s’agissait d’anticiper et répondre aux besoins des musiciens à chaque instant : nourriture et boissons, cigarettes, vêtements, accessoires… Pendant les concerts, j’étais en coulisses pour leur transmettre les bouteilles d’eau, récupérer leurs vêtements. Mon plus gros travail était la gestion des costumes : compter, trier, répartir, ranger, envoyer au pressing… Tout cela la plupart du temps sur les routes !

Comment êtes-vous arrivée à l’exercer ?

Par hasard ! J’étais destinée à devenir joaillère et j’ai finalement travaillé dans le rock ‘n roll… Je n’avais aucune formation, aucune compétence. Il a suffi qu’un ami tourneur sache que je parlais anglais pour me proposer un dépannage sur un concert de Frank Zappa. Il fallait assurer l’accueil et la prise en charge des musiciens en coulisses. C’était au Palais des Sports en 1979, mon baptême de feu !

Comment cela s’est-il enchaîné ensuite ?

Cette même année, Jean-Claude Camus qui avait produit Frank Zappa me propose 40 dates sur la tournée de Johnny Hallyday. Ensuite, j’ai été régisseuse sur des concerts de Nina Hagen, assistante de Bernard Lavilliers, responsable d’une boutique de décoration… En 1995, Camus Production m’a réembauchée car c’était la première fois que Johnny jouait avec des musiciens américains. Et là, c’est reparti pour une belle aventure à travers le monde jusqu’en 2004 : La Réunion, le Canada, le Liban, Les Antilles, Las Vegas… des milliers de villes françaises et de kilomètres en bus couchette avec une équipe de 200 personnes.

Quel avait été votre parcours avant votre première expérience ?  

Je suis fille et petite-fille de joaillers horlogers bijoutiers d’Alexandrie. Nous avons demandé l’asile à la France en 1962 et j’ai atterri dans un HLM à Bobigny à l’âge de 8 ans. Mon père a réussi rapidement à travailler rue de la Paix. J’ai passé toute mon enfance à le regarder travailler les pierres précieuses, vendre les bijoux. J’ai ensuite fait les Beaux-Arts. Comme j’avais la fibre pour les bijoux, j’ai travaillé chez Leroy, horloger de la Marine. Et puis la boutique a été vendue et pendant mon chômage, j’ai décidé d’apprendre l’anglais. C’est cette décision qui a tout changé.

Quelles sont les qualités indispensables à ce métier ?

La résistance physique est primordiale. J’avais été athlète dans mon adolescence, cela m’a sans doute aidée ! Il faut constamment s’adapter aux demandes, avoir un grand sens pratique et une grande réactivité. Il faut aussi savoir anticiper. Les musiciens disaient : « c’est génial, Tylda sait ce qu'il nous faut, pas la peine de lui expliquer ! »

Quel contact avez-vous eu avec Johnny Hallyday ?

Avec moi, il était toujours discret mais très attentif. À la fin de la première tournée en 1995, il m’a tendu une lettre : « Je ne te connais pas depuis très longtemps, je ne sais pas ce que tu aimes, tu t’offriras ce que tu veux ». À l’intérieur :  5 billets de 500 francs ! Je me suis achetée… devinez quoi ? Une super belle montre ! 

 

« Guitariste et ami de Johnny pendant plus de 20 ans, Robin Le Mesurier, avait toujours besoin de sa rose à la boutonnière, et il souhaitait que ce soit moi qui la lui installe. J’en avais toujours deux car si elle ne lui plaisait pas, je la changeais ! »
 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...
Le président de la République Emmanuel Macron a donné un entretien à la PQR (la presse...


webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
27 mai
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Maitriser le Document Unique d’Evaluation des Risques Pro
27 mai - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
picto boussoleLes aventures de Fred et Bouly
Les aventures de deux intermittents du spectacle, Fred et Bouly
La protection sociale abordée avec humour : c'est possible !
Le Contrepoids, l'aide aux aidants
Voir l'épisode #07


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?


picto choix sondageSondage
100% santé : êtes-vous suffisamment informé ?